Voiture autonome : Microsoft ne veut pas concevoir sa voiture mais mise sur le logiciel

Par
Le 06 juin 2016
 0
Microsoft n'entend pas concevoir sa propre voiture autonome. La firme de Redmond souhaite davantage commercialiser des licences de ses applications auprès des acteurs du marché.

Dans le domaine de la micro-informatique, Microsoft a longtemps joué la carte de l'éditeur de logiciels et, contrairement à Apple, la société n'a pas souhaité concevoir ses propres machines. Du moins, jusqu'à l'arrivée de la gamme Surface. Sur le domaine des voitures autonomes, la firme compte reproduire ce modèle et s'appuyer sur les acteurs du marché.

A l'occasion de la conférence Converge, Peggy Johnson, responsable du développement commercial de Microsoft, a affirmé en effet : « Nous ne construirons pas notre propre véhicule autonome mais nous souhaitons aider au développement des véhicules autonomes et à conduite assistée ».

Microsoft a engagé plusieurs discussions avec différents constructeurs automobiles pour déterminer le type de technologies dont ils avaient besoin, qu'elles soient basées sur Windows Azure ou sur le système Windows.

035c000008463832-photo-microsoft-car.jpg


Selon le Wall Street Journal, qui rapporte l'information, Microsoft pourrait étendre sa stratégie, qui consiste à cibler les professionnels, au sein des voitures. « Vous restez assis dans votre voiture de nombreuses minutes chaque jour. Est-ce que cela peut faire partie de votre nouveau bureau (...), un endroit au sein duquel vous travaillez. Nous le pensons », affirme ainsi Mme Johnson.

Mais déjà la concurrence est elle aussi à l'assaut des constructeurs automobiles. Le mois dernier Google a signé avec Fiat Chrysler pour implémenter sa technologie de pilotage automatique.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Transports

scroll top