Quand la pénurie d'essence pousse les Français à se renseigner sur le siphonnage

0
C'est le site Rue89 qui s'est le premier posé la question : en ces temps de pénurie d'essence, les Français se renseignent-ils davantage sur les techniques de siphonnage ? La réponse est oui : il suffit de jeter un coup d'oeil sur Trends, l'outil de Google qui permet de suivre les tendances du moteur de recherche, pour constater un pic énorme de requêtes liées au verbe « siphonner ».

Le résultat est sans appel : si on s'intéresse à l'intérêt pour le terme durant ces 10 dernières années, on constate que les requêtes pour le verbe en question n'ont jamais été aussi fortes. Le plus gros pic précédemment observé date d'octobre 2010, soit la précédente période de pénurie de carburant. A l'époque, les protestations étaient liées à la réforme des retraites.

0320000008453212-photo-recherche-siphonner.jpg

Les requêtes associées au verbe « siphonner », comme « siphonner un réservoir », « comment siphonner » ou encore « siphonner voiture » sont également populaires. Étonnamment, l'expression « siphonner un réservoir » n'avait pas été particulièrement populaire en octobre 2010, alors qu'elle crève le plafond en ce mois de mai.

0320000008453226-photo-recherche-siphonner-similaires.jpg

Reste à savoir combien de personnes réalisant ces recherches passent à l'acte. Des témoignages évoquent des siphonnages de réservoirs dans les médias, et certains faits divers prêtent à sourire, comme cet homme qui a siphonné les toilettes d'un autocar au lieu du réservoir d'essence.

Pendant ce temps, la carte de France mise à jour en temps réel par Mon Essence indique que 47% des stations du territoire sont actuellement en manque total de carburant, mais des réapprovisionnements ont lieu malgré tout.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page