Dyson préparerait une voiture électrique

25 mars 2016 à 13h20
0
La voiture électrique intéresse des acteurs de toutes sortes de secteurs : des constructeurs historiques, naturellement, de toutes nouvelles marques, telles que Tesla ou Rimac, ou encore des acteurs des nouvelles technologies, tels que Google.

Une nouvelle entreprise, d'un secteur encore différent, aurait commencé à s'y intéresser. Cette entreprise c'est Dyson, le Apple de l'électroménager. L'un a révolutionné la téléphonie mobile, l'autre l'aspirateur et le ventilateur.

Vidéo : 360 Eye : l'aspirateur intelligent selon Dyson

0230000008395528-photo-dyson-360-eye.jpg

En tout cas les autorités britanniques ont révélé mercredi que « le gouvernement financerait Dyson pour qu'il développe un nouveau véhicule électrique à batterie depuis son siège social de Malmesbury, dans le Wiltshire ». C'est ce qu'a repéré The Guardian dans un document publié dans le cadre du plan national d'infrastructure. Le Royaume-Uni financerait le projet à hauteur de 176 millions de livres, l'équivalent de 220 millions d'euros, créant plus de 500 emplois, essentiellement d'ingénierie.

Le passage a depuis été retiré. Il ne reste qu'une référence à une subvention de 16 millions de livres (20 millions d'euros) soutenant « la recherche et le développement pour la technologie des batteries ».

Mais l'inventeur Sir James Dyson a annoncé l'année dernière son intention d'investir 1 milliard de livres (1,27 milliard d'euros) dans la technologie des batteries au cours des 5 prochaines années. Et il a fait l'acquisition d'un spécialiste des batteries qui aurait « développé une avancée capitale » dans le domaine. On peut douter qu'il investisse autant d'argent pour des aspirateurs sans fil.

Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma no...

Lire d'autres articles

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page