Fiat utilise les technologies de Google pour aider à l'achat de ses voitures

AO avec Relaxnews
24 février 2016 à 13h03
0
Fiat Chrysler Automobiles (FCA) est la première entreprise à utiliser la technologie du projet Tango de Google, pour aider les consommateurs à explorer une voiture et ses différentes options, avant de signer leur chèque. Elle en a fait la démonstration cette semaine au Mobile World Congress de Barcelone.

Le projet Tango n'est autre qu'un smartphone, ou une tablette, capable de donner une idée de profondeur et de distance à son possesseur. Les capteurs embarqués dans l'appareil perçoivent leur environnement de la même manière qu'un être humain, comprenant exactement où se positionne tel ou tel objet dans un espace à trois dimensions.

Google avait initialement envisagé cette technologie comme un moyen de cartographier une pièce, ou pour intégrer de nouveaux éléments dans des jeux en immersion. Avec l'aide d'Accenture, Fiat exploite ces capacités pour que les acheteurs potentiels se fassent une idée de la taille ou de la couleur d'un véhicule comme s'ils essayaient un vêtement.

0320000008357386-photo-la-r-alit-augment-e-au-service-de-fiat.jpg

« La réalité augmentée devrait transformer la manière dont les acheteurs choisissent et configurent leur voiture grâce à la technologie immersive », a noté Luca Mentuccia, le directeur d'Accenture Automotive.

Pour le consommateur qui utilise cette tablette dédiée, l'expérience permet de se balader autour d'une vraie voiture bien réelle, mais de voir à l'écran d'autres livrées et d'autres options absentes du modèle réel. On peut ainsi visualiser la voiture de son choix, garée devant son domicile avant même qu'elle n'ait été commandée.

Bien que le kit de présentation présenté cette semaine au MWC soit un prototype, les appareils du projet Tango devraient être commercialisés avant la fin de l'année. Certains pensent déjà que cette technologie évoluera, à terme, pour être présente sur tous les smartphones et les tablettes.

En attendant, Fiat Chrysler Automobiles peut encore se targuer d'être le premier à proposer une expérience qui l'utilise, démontrant, au passage, une fois de plus l'intérêt du secteur automobile pour les nouvelles technologies.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top