Volvo : votre smartphone remplacera la clé dès 2017

19 février 2016 à 14h02
0
Ouvrir sa voiture depuis son téléphone, ce n'est pas une nouveauté. C'est une fonction offerte par un nombre grandissant de voitures connectées. Mais Volvo devrait passer à l'étape suivante dès l'année prochaine : il ambitionne de livrer ses voitures sans clé physique dès 2017.

Le smartphone remplacera la clé physique. Dans un communiqué publié vendredi, Volvo précise effectivement qu'il continuera à proposer une clé à ses clients, mais qu'ils devront en faire expressément la demande.

0226000008352468-photo-volvo-digital-key.jpg

Alléger ses poches

Pour dématérialiser définitivement la clé de voiture, Volvo développe un nouveau procédé exploitant le Bluetooth, plutôt qu'Internet. Le conducteur n'aura donc qu'à s'approcher de la voiture pour qu'elle capte la clé numérique, se déverrouille automatiquement et permette de démarrer le moteur. Comme avec une clé mains libres dédiée.

Jusqu'à présent les voitures qui offrent des fonctions de déverrouillage et de démarrage par téléphone passent par internet. Il faut donc sortir son téléphone, lancer l'application appropriée, taper sur le bouton à l'écran, puis attendre que la requête ne transite du téléphone à internet puis d'internet à la voiture, ce qui peut prendre plusieurs secondes. Autant dire qu'à moins de besoins très ponctuels (oubli, ouverture à distance pour un tiers...), on préfère l'instantanéité d'un « bip » physique dans la quasi-totalité des cas.

Prêter ou louer sa voiture facilement

La clé numérique de Volvo s'inscrit dans une grande tendance de dématérialisation, avec laquelle le téléphone remplace peu à peu tout ce qu'on pouvait porter sur soi, dans un souci d'encombrement.

Elle répond aussi à la tendance de l'auto-partage. L'application de Volvo permet effectivement à un particulier de transférer une clé numérique à un autre particulier via internet, qu'il s'agisse d'un proche ou d'un inconnu à qui on peut ainsi prêter ou louer sa voiture à distance.

Et à plus grande échelle, la technologie ouvre la voie à des services de location ou de partage de voiture entièrement automatisés, de la réservation à la restitution du véhicule.

0190000008352474-photo-volvo-digital-key.jpg
0190000008352472-photo-volvo-digital-key.jpg

C'est d'ailleurs avec son service d'auto-partage Sunfleet opérant à l'aéroport de Gothenburg, en Suède, que Volvo commencera à expérimenter la nouvelle technologie dès le printemps 2016. Il espère ensuite équiper quelques unes de ses voitures de série courant 2017.

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
La Hyundai Kona passe la barre des 1 000 km d'autonomie
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
scroll top