Hyundai Ioniq : une voiture électrique, à pilote automatique et connectée

20 janvier 2016 à 18h25
0
Hyundai a dévoilé ce mois-ci, au salon de l'auto de Détroit puis à domicile en Corée-du-Sud, une voiture notable. La nouvelle Ioniq est effectivement la première voiture du marché proposée avec trois motorisations « alternatives ».

Hyundai a révélé, en deux temps, les premiers détails de la toute nouvelle IONIQ. Cette voiture, future concurrente directe de la Toyota Prius, s'inscrit dans la transition énergétique en proposant trois motorisations toutes au moins en partie électriques. Elle sera effectivement proposée en versions hybride, hybride rechargeable et 100% électrique.

0226000008317104-photo-hyundai-ioniq.jpg

Trois motorisations au moins en partie électriques

Attendue au mois de septembre, la Ioniq Hybride combinera un nouveau moteur essence quatre cylindres 1.6 GDI de 105 ch à un moteur électrique de 44 ch et à une batterie lithium ion polymère, pour une puissance combinée de 140 ch et un couple de 265 Nm. Cette motorisation sera associée à une nouvelle transmission à double embrayage et à six rapports DCT-6.

Hyundai revendique le meilleur rendement énergétique de la catégorie : 40 %. Le coefficient de pénétration dans l'air (Cx) de 0,24 en fait en outre l'une des voitures les plus aérodynamiques du marché. Le constructeur vise ainsi une consommation et des émissions de CO2 inférieures ou égales à 3 L/100 km et à 70 g/km.

Les versions hybride rechargeable et électrique seront commercialisées dans un second temps, l'année prochaine. Elles disposeront d'un second moteur électrique entrainant les roues arrières, mais aucun autre détail n'a encore été communiqué, pas même les autonomies.

0190000008317106-photo-hyundai-ioniq.jpg
0190000008317110-photo-hyundai-ioniq.jpg

Du plastique recyclé et de l'huile de soja

Hyundai Ioniq apporte d'autres innovations sur le plan environnemental.

Le capot moteur, le hayon et certaines pièces des suspensions sont en aluminium afin de contenir le poids et ainsi d'améliorer l'efficacité énergétique.

La voiture a recourt à des matériaux recyclés. Les contre-portes par exemple sont faites d'un alliage de plastique recyclé, de bois et de pierre volcanique. Les peintures quant à elles sont constituées, entre autres, d'huile de soja.

03E8000008317112-photo-hyundai-ioniq.jpg

Pilote automatique et technologie à bord

Enfin, la Hyundai Ioniq est à la pointe sur le plan des nouvelles technologies. Elle offre tout particulièrement le régulateur de vitesse adaptatif et le maintient dans la file, c'est-à-dire un pilote automatique similaire à celui dont dispose la fameuse Tesla Model S.

La planche de bord moderne comporte quant à elle un écran LCD de 7 pouces en guise de combiné d'instrumentation (compteurs virtuels), un second écran central compatible Apple CarPlay et Android Auto, ou encore un support de recharge par induction.

0226000008317114-photo-hyundai-ioniq.jpg

La Hyundai Ioniq fera sa première apparition publique au salon de l'automobile de Genève, du 3 au 13 mars, qui sera l'occasion de la redécouvrir en détails.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Consommation de
Sans enquête antitrust, Windows Mobile aurait dominé Android... selon Bill Gates
Débat | YouTube change-t-il pour le pire ?
La Chine lutte contre l'addiction au jeu en imposant un couvre feu et une limite de temps quotidienne
Pick-up Tesla : cochez la date, le concurrent du Rivian R1S présenté dans deux semaines
Le Samsung Galaxy Fold en rupture de stock en cinq petites minutes en Chine
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Un bouton sur Netflix pour passer les blagues sur Donald Trump pendant un spectacle
Edge basé sur Chromium, aka Chredge, sera bien disponible sur Linux

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top