3D Robotics Solo : le drone grand public le plus futé du marché

Par
Le 13 avril 2015
 0
3D Robotics se lance dans la course au drone intelligent avec le Solo, son nouveau modèle présenté comme un modèle du genre, principalement destiné à la réalisation d'images aériennes.

Avec le Solo, 3D Robotics répond clairement au Phantom 3 dévoilé par DJI la semaine dernière. Ce dernier, capable de filmer en 4K, s'adresse aux adeptes de la vidéo aérienne. Il embarque donc, pour ce faire, sa propre caméra, ce qui n'est pas le cas du Solo qui se destine quant à lui à embarquer une GoPro.

Le 3DR Solo a la particularité d'embarquer son propre « cerveau », à savoir un ordinateur miniature fonctionnant sous Linux, et son propre calculateur de vol. La totalité de son trajet peut être paramétrée à l'avance et automatisée pour réaliser des prises de vue qui ne nécessitent pas de contrôler le drone à l'aide d'une manette. L'utilisateur peut aussi demander au Solo de le suivre en filmant.

A l'aide d'un logiciel dédié, nommé Cable Cam, l'utilisateur peut définir la hauteur, mais également le plan de vol, ou bien activer la fonction « Suis-moi ». L'ensemble des données est ensuite enregistré avec la vidéo, ce qui permet d'avoir accès à l'image, avec toutes les informations de vol synchronisées. A ce « pilote automatique » s'ajoute cependant la possibilité de passer à un contrôle manuel du drone.

0320000008000360-photo-3d-robotics-solo.jpg

Des fonctions pro pour un prix accessible


Ces fonctionnalités peuvent se trouver sur des drones haut de gamme qui ne sont pas particulièrement accessibles au grand public. 3D Robotics se vante de pouvoir les proposer sur un modèle à 1000 dollars. Le Solo monte jusqu'à 1400 dollars si l'on y ajoute l'accessoire destiné à stabiliser la caméra GoPro. Bien évidemment, contrairement au Phantom 3, il est impossible ici de filmer en 4K. Mais on peut néanmoins accéder à un streaming en 720p de l'image filmée, sur un smartphone ou une tablette, dans un rayon de 900 mètres. L'autonomie annoncée est de 15 minutes.

Le Phantom 3 professionnel, doté d'une caméra 4K, est annoncé au prix de 1400 euros. Le 3D Robotics Solo affichera donc une note un peu plus salée puisqu'il faut se doter d'une GoPro, seul type de caméra qui sera compatible au lancement, même si la firme prévoit de proposer rapidement d'autres accessoires. Sa commercialisation est prévue à partir du mois de mai.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Transports

scroll top