Fugu Luggage, la valise qui se module selon nos besoins

25 novembre 2014 à 10h46
0
Une valise modulable qui s'adapte à tous les encombrements et qui peut même servir de table, telle est l'invention de la start-up israélienne Fugu Luggage, dont le produit rencontre actuellement le succès sur Kickstarter.

Les voyageurs adeptes de la bonne vieille valise se posent souvent la même question : est-ce que mon bagage est adapté à mon voyage ? Une interrogation légitime, en particulier quand on sait ce qu'on emporte, mais pas forcément ce qu'on va ramener. Et partir d'office avec plusieurs valises appelle des contraintes logistiques et financières dont on se passerait bien. C'est là qu'intervient la valise de Fugu Luggage : totalement modulable, elle peut faire office de valise standard, mais également de bagage bien plus gros, compartimenté et organisé.

0320000007774047-photo-fugu-luggage.jpg

La valise, dont le nom vient d'un poisson capable de gonfler pour effrayer ses ennemis, peut faire de même pour le bénéfice de son utilisateur. Si ce dernier ne remplit pas complètement les compartiments, alors la valise peut être réduite au maximum, et rouler sur deux roues. Dans le cas contraire, elle peut prendre la forme d'une sorte de container et rouler sur quatre roues. Elle passe ainsi d'une contenance de 40 à 120 litres en un rien de temps.

Ses concepteurs travaillent depuis plusieurs années sur sa dimension modulable ainsi que sur sa solidité, qui est l'un des premiers points qui interpellent. La Fugu utilise des armatures en plastique, les mêmes que celles employées pour le reste de la coque, pour constituer ses parties modulables. Une fois déployée, la valise est capable de supporter le poids d'une personne, même s'il est plutôt recommandé de s'en servir comme bureau d'appoint ou table roulante, par exemple.


La commercialisation de la Fugu Luggage est prévue pour la fin de l'année 2015 : les personnes qui la précommanderont par le biais de Kickstarter la recevront en août ou septembre. Il faut actuellement compter environ 220 dollars (180 euros) pour en faire l'acquisition, sachant qu'elle sera commercialisée 350 dollars (280 euros) à la fin de l'année prochaine.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
scroll top