Vous pouvez voter pour nommer le plus grand monde "sans nom" du système solaire

14 avril 2019 à 16h17
0
OR10

Plus de 10 ans après sa découverte, la planète naine provisoirement baptisée 2007 OR10 se cherche un nom pérenne. Et pour trouver la meilleure appellation, une équipe d'astronomes a décidé de faire appel au public, via un vote en ligne.

Le 17 juillet 2007 était découverte une planète naine du système solaire, au sein de la lointaine ceinture de Kuiper. Baptisée 2007 OR10, son nom ne devait cependant pas durer.

Une petite planète rouge

Près de 12 ans après cet événement, une équipe d'astronomes a finalement décidé de se pencher sur cette question. Pourquoi si tard ? « Vous ne pouvez pas nommer quelque chose dont vous ne savez rien », explique Meg Schwamb, l'une des scientifiques ayant découvert la planète.

Et après des années de recherche, 2007 OR10 nous est un peu moins inconnue. On connaît par exemple son diamètre : autour de 1nbsp;250 km (environ 10 fois moins que celui de la Terre). Par ailleurs, on sait que sa surface est recouverte d'eau glacée, avec des traces de glace de méthane. C'est cette dernière caractéristique qui donne à la planète naine une teinte rouge quand elle est éclairée par les rayons du soleil.

Avec toutes ces informations, 2007 OR10 « est passée d'un simple point lumineux à un monde à part entière », affirme Meg Schwamb. Un monde qui mérite à présent un nom moins alambiqué.

2007 OR10 va se faire un nom

Les astronomes ont donc choisi d'ouvrir une consultation publique via un site dédié, sur lequel vous pouvez voter pour votre nom préféré. Mais on vous arrête tout de suite : il n'est pas possible de faire vos propres propositions. Trois noms ont déjà été présélectionnés : Gongong, inspiré d'un dieu chinois de l'eau, Holle, d'après une ancienne divinité européenne associée à la fertilité et à la renaissance, et Vili, du nom d'un dieu nordique, frère d'Odin.

Vous avez jusqu'au 10 mai pour exprimer votre opinion. Le nom ayant recueilli le plus de voix sera ensuite recommandé auprès de l'Union astronomique internationale, qui aura le dernier mot.

Source : New Scientist.
2
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Coronavirus : le traçage numérique
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
scroll top