IBM : 330 To de données stockées sur une cartouche

19 août 2017 à 10h43
0
Si vous vous plaignez régulièrement que les jeux vidéo de dernière génération sont trop gros - ils pèsent désormais facilement plus de 100 Go -, ne vous inquiétez pas : IBM travaille encore et toujours à améliorer les capacités de stockage pour le futur. Le géant américain, en partenariat avec le japonais Sony, a d'ailleurs établi un nouveau record de stockage.

Le succès est majeur bien que, évidemment, il n'est pas encore question de trouver cette évolution technologique dans le commerce et encore moins dans les disques durs des ordinateurs de salon.

330 Téraoctets de données qui tiennent dans la main

Dans une vidéo postée le 2 août 2017 sur YouTube, IBM présente sa dernière réalisation technique. Un nouveau record a été battu en termes de stockage de données : sur une bande magnétique de quelques centimètres seulement, elle tient dans le creux de la main, IBM et Sony ont réussi à stocker la quantité considérable de 330 téraoctets de données.

En comparaison, un Blu-ray quadruple couche permet de stocker 128 Go : la bande magnétique développée par IBM et Sony peut donc contenir 2 578,125 disques Blu-ray quadruple couche. Mais c'est surtout en termes de densité que le succès est majeur : la bande magnétique en question peut permettre le stockage de 201 Gigabits par pouce carré, soit une densité environ 20 fois supérieure à celle des bandes magnétiques actuellement commercialisées.



De plus en plus de stockage pour les usages futurs

Cette réussite technologique permet à IBM de rester confiante concernant le stockage des données dans les années à venir : la multiplication des objets connectés, l'augmentation des données collectées et les nouveaux usages informatiques qui devraient naître, comme l'Intelligence Artificielle ou encore la Réalité Virtuelle, nécessiteront en effet des capacités de stockage de plus en plus importantes.

IBM espère que cette technologie et cette nouvelle capacité de stockage pourront être adaptées au Cloud, car bien que le coût de production soit un peu plus élevé que celui d'une bande magnétique plus traditionnelle, le rapport coût/capacité de stockage devrait être très intéressant pour les entreprises utilisant d'énormes quantités de données.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
scroll top