🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Opportunity filme un tourbillon sur Mars

02 décembre 2020 à 09h52
0
Le petit robot Opportunity a capturé sur Mars un phénomène qui n'est pas rare, mais toujours assez spectaculaire: un des tourbillons qui s'agitent sur la surface martienne et dont les attributs sont plutôt surprenants.

Opportunity, présent sur Mars depuis le 25 janvier 2004, continue d'arpenter la surface martienne. Et après 12 ans et un peu plus de 42 kilomètres parcourus, le rover est arrivé à Marathon Valley (la distance impliquant le nom) pour y découvrir un tourbillon, au 4 332e jour de son périple (le 31 mars dernier) nous raconte la NASA. Un phénomène qu'a pu observer à de nombreuses reprises le jumeau d'Opportunity, Spirit, aujourd'hui hors service, mais qui est plus rare dans la région de Mars dans laquelle le seul survivant des deux robots a atterri.

Les tourbillons de poussière sur Mars naissent de la même façon que sur Terre lorsque les conditions sont réunies (fort ensoleillement, air sec, vent léger). Mais alors que sur notre planète ce type de tourbillons a un diamètre qui ne dépasse que très rarement la dizaine de mètres et une hauteur qui atteint, au mieux, mille mètres, les dust devils de Mars peuvent être bien plus impressionnants, avec des colonnes montant jusqu'à 20 kilomètres d'altitude, comme a pu le constater la sonde Mars Reconnaissance Orbiter en 2012, observation que la NASA avait modélisée par la suite.

Monstrueux, les tourbillons martiens, capables de secouer une base entière et faire fuir une équipe d'astronautes, quitte à abandonner le pauvre Matt Damon tout seul sur la planète rouge... Pas vraiment. Car pour provoquer de gros dégâts, les vents doivent avoir de l'air à pousser. C'est ce dernier qui renferme alors l'énergie qui peut engendrer les catastrophes que l'on connaît sur Terre. Or, l'atmosphère martienne, si elle existe bien, est bien moins importante que celle de notre planète (environ 170 fois moindre en moyenne).


Des vents, mais avec une vitesse importante, n'ont ainsi jamais endommagé les robots de la NASA, même s'ils les ont en revanche recouverts de sable. C'est là le plus grand danger pour Opportunity. Et pour Matt Damon.

Sur le sujet :
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Honor 8 : fiche technique, design, prix et date de sortie dévoilés ?
Le Honor 8 en France fin août ?
Le Honor 8 est lancé en France à 399 euros
iOS 10.1 disponible avec le mode portrait pour l'iPhone 7 Plus
L’iPhone X va-t-il avoir du retard ?
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page