Opportunity filme un tourbillon sur Mars

07 avril 2016 à 12h32
0
Le petit robot Opportunity a capturé sur Mars un phénomène qui n'est pas rare, mais toujours assez spectaculaire: un des tourbillons qui s'agitent sur la surface martienne et dont les attributs sont plutôt surprenants.

Opportunity, présent sur Mars depuis le 25 janvier 2004, continue d'arpenter la surface martienne. Et après 12 ans et un peu plus de 42 kilomètres parcourus, le rover est arrivé à Marathon Valley (la distance impliquant le nom) pour y découvrir un tourbillon, au 4 332e jour de son périple (le 31 mars dernier) nous raconte la NASA. Un phénomène qu'a pu observer à de nombreuses reprises le jumeau d'Opportunity, Spirit, aujourd'hui hors service, mais qui est plus rare dans la région de Mars dans laquelle le seul survivant des deux robots a atterri.

Les tourbillons de poussière sur Mars naissent de la même façon que sur Terre lorsque les conditions sont réunies (fort ensoleillement, air sec, vent léger). Mais alors que sur notre planète ce type de tourbillons a un diamètre qui ne dépasse que très rarement la dizaine de mètres et une hauteur qui atteint, au mieux, mille mètres, les dust devils de Mars peuvent être bien plus impressionnants, avec des colonnes montant jusqu'à 20 kilomètres d'altitude, comme a pu le constater la sonde Mars Reconnaissance Orbiter en 2012, observation que la NASA avait modélisée par la suite.

Monstrueux, les tourbillons martiens, capables de secouer une base entière et faire fuir une équipe d'astronautes, quitte à abandonner le pauvre Matt Damon tout seul sur la planète rouge... Pas vraiment. Car pour provoquer de gros dégâts, les vents doivent avoir de l'air à pousser. C'est ce dernier qui renferme alors l'énergie qui peut engendrer les catastrophes que l'on connaît sur Terre. Or, l'atmosphère martienne, si elle existe bien, est bien moins importante que celle de notre planète (environ 170 fois moindre en moyenne).


Des vents, mais avec une vitesse importante, n'ont ainsi jamais endommagé les robots de la NASA, même s'ils les ont en revanche recouverts de sable. C'est là le plus grand danger pour Opportunity. Et pour Matt Damon.

Sur le sujet :
Modifié le 02/12/2020 à 09h52
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Découvrez le premier trailer de Rogue One : a Star Wars Story
Des convois de camions semi-autonomes ont sillonné l'Europe avec succès
Orange, rouleau compresseur en Afrique
Infos US de la nuit : Tesla a enregistré 325 000 réservations pour son modèle 3
Amazon et Microsoft envisageraient d'investir au sein de Here
3DMark : mise à jour de l'interface et nouvelle scène VR
Firefox : une vulnérabilité touche les extensions les plus populaires
Voyages-SNCF.com se prépare à livrer bataille
Doom : une bêta ouverte du 15 au 18 avril
Des milliers de données piratées concernant des visiteurs de sites pornos
Haut de page