En un an dans l'espace, Scott Kelly a grandi de 5 cm

04 mars 2016 à 13h44
0

Un parte-parole de la NASA a déclaré, sur CNN, que Scott Kelly était environ 5 cm plus grand qu'à son départ, sa colonne vertébrale s'étant allongée.

Pourquoi ? Grossièrement, il faut voir cette ossature comme un ressort, comprimé par la gravité sur Terre. Lorsque cette force d'attraction se relâche (ce qui est le cas en apesanteur), le « ressort » se détend. Un phénomène qui nous concerne tous la nuit, lorsque nous sommes allongés, puisque dans cette position, la force exercée par la Terre sur notre colonne est bien différente.

Cet effet ne concerne en revanche pas les os incompressibles des jambes ou des bras, ce qui doit par ailleurs donner à l'astronaute une silhouette assez différente de celle qu'il avait avant son départ. L'astronaute retrouvera sa taille initiale d'ici quelques jours affirme la NASA, qui a en tête d'autres tests.

08370930-photo-scott-kelly.jpg

Les chercheurs veulent également vérifier si l'astronaute n'a pas vieilli prématurément. Ils supposent en effet que les rayons cosmiques, qui ont frappé plus directement Scott Kelly que son frère jumeau, resté sur Terre et protégé par l'atmosphère, peuvent avoir une influence sur les télomères, les extrémités des chromosomes de son ADN soupçonnées d'être particulièrement liés au phénomène de vieillissement.

Ironie de l'histoire : alors que son corps pourrait avoir vieilli davantage que celui de son frère, ce dernier est mathématiquement plus âgé. Le temps est en effet passé légèrement plus lentement pour Scott que pour Mark, son frère, un phénomène qu'explique la théorie de la relativité d'Einstein (et que ceux qui ont vu Interstellar ont sans doute en tête).

A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
scroll top