Elon Musk veut aller sur Mars avant la troisième guerre mondiale

19 décembre 2015 à 11h08
0
Dans une interview accordée au magazine GQ, Elon Musk, PDG de Tesla et SpaceX, évoque la perpective d'un avenir sombre pour les technologies, en rappelant que rien n'est acquis. L'entrepreneur évoque la possibilité d'une troisième guerre mondiale.

Elon Musk a beau avoir le regard tourné vers l'avenir, il n'est pas toujours le plus optimiste des magnats des nouvelles technologies. Dans une interview accordée à GQ, celui qui redoute notamment l'avènement de l'intelligence artificielle rappelle que rien n'est totalement acquis.

La question martienne

Avec SpaceX, Elon Musk espère parvenir, un jour, à coloniser Mars. Lorsqu'on lui demande à quelle fréquence il pense à cette perspective, Musk avoue penser souvent au fait que les technologies nécessaires ne seront peut-être pas toujours à portée de main.

« La plupart d'entre nous supposons instinctivement que la technologie marche inexorablement vers l'avant, mais il y a déjà eu des moments de ce type dans l'histoire de l'humanité. Par exemple, lorsque les Egyptiens ont construit les pyramides, ou suite aux nombreuses avancées de l'Empire Romain. Les civilisations qui ont suivies se sont dit qu'elles ne pourraient plus faire ce qui avait été fait avant, et c'est peut-être une question de complaisance et d'arrogance que de supposer que ça ne pourrait pas se reproduire » explique-t-il.

0320000007847037-photo-elon-musk.jpg

« Il y a une fenêtre qui pourrait être ouverte pendant une longue période ou un court laps de temps où nous pourrions avoir la possibilité d'établir une base sur Mars. Avant que quelque chose n'arrive et tire la technologie vers le bas. »

« La possibilité d'une troisième guerre mondiale »

Elon Musk se montre ensuite davantage pessimiste encore. « Je ne pense pas qu'on puisse écarter l'éventualité d'une troisième guerre mondiale. Vous savez, en 1912, on annonçait une nouvelle ère de paix et de prospérité, on évoquait un âge d'or, la guerre était finie. Et puis il y a eu la première guerre mondiale, suivie de la seconde, et enfin la guerre froide. Donc, je pense qu'on devrait admettre la possibilité d'une troisième guerre mondiale, et que si elle se produisait, ce serait sans doute bien pire que tout ce qui est arrivé auparavant. »

« Admettons que des armes nucléaires soient utilisées. Il pourrait y avoir un mouvement social anti-technologique très puissant » estime Elon Musk.

Les propos du patron de SpaceX sont certes alarmistes, mais reflètent cependant une réflexion pertinente : on a sans doute tort de croire que l'évolution technologique sera toujours bénéfique à l'humanité.

Un combat pour le contrôle de l'intelligence artificielle

Paradoxalement, Elon Musk a récemment évoqué l'idée d'utiliser des bombes nucléaires... mais pour terraformer Mars. Concernant le potentiel de la conquête de cette planète, l'homme d'affaires se montre plus optimiste, d'une certaine manière. « L'un des objectifs est la survie de l'humanité. Si une calamité, créée par l'Homme ou autre, venait à détruire la vie sur Terre, l'espèce humaine pourrait perdurer aussi longtemps qu'une colonie existe ailleurs. »

Et si Musk voulait fuir la Terre pour échapper à l'intelligence artificielle, créée par l'Homme ? Tout s'emboîterait. En attendant, Elon Musk s'investit de plus en plus dans la sensibilisation des scientifiques et de l'opinion publique à la question de l'évolution de l'IA. Il a cofondé OpenAI, un organisme à but non lucratif qui vise à développer l'intelligence artificielle en la gardant sous contrôle et en encourageant les chercheurs à partager leurs recherches, pour le bien de l'humanité.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Quiz : le coté high tech de Star Wars, connais-tu ?
Live Japon : où vont les étrangers au Japon ? Les réseaux mobiles tracent
La NASA publie une magnifique photo de la Terre vue de la Lune
Asus E3 Pro Gaming V5 : un Xeon pour jouer moins cher ?
Téléchargez les derniers pilotes AMD Crimson WHQL (15.12)
Migration vers Windows 10 : Microsoft pousse-t-il le bouchon un peu trop loin ?
Meizu Pro 5, un smartphone ultra complet à 500€
On Refait le Mac : 6 mois avec le MacBook Retina
La prison pour les deux escrocs qui sévissaient sur leboncoin
Infos US de la nuit : la justice enquête sur le vol de données stratégiques chez Uber
Haut de page