L'éditeur Kaspersky travaille sur un détecteur de triche destiné à l'e-sport

11 septembre 2019 à 19h05
0
esport

Kaspersky, spécialiste de la sécurité informatique et des antivirus, se lance sur le marché de l'e-sport avec un logiciel créé pour empêcher la triche en compétition.

Dénommé « Kaspersky Anti-Cheat », le logiciel, annoncé cette semaine en version bêta, est pour le moment compatible avec Counter-Strike : Global Offensive (CS:GO) et PlayerUnknown's Battlegrounds (PUBG).

L'e-sport à l'épreuve de la tricherie


Certaines compétitions e-sportives rapportent des millions d'euros, notamment sur les titres les plus populaires, comme Dota 2, League of Legends ou CS:GO. Les organisations ou les éditeurs à l'origine des championnats doivent désormais trouver, chacun de leur côté, une manière d'éviter les fraudes - ce qui est déjà arrivé.

Pour cela, différentes méthodes co-existent. Blizzard a, par exemple, développé un système de détection de tricheries sur les serveurs du jeu Overwatch, et les tournois de la Overwatch League se déroulent au sein de locaux de Blizzard et avec un matériel fourni par l'éditeur. De son côté, Ubisoft enchaîne les mesures sur Rainbow Six Siege en déployant de nombreux correctifs et en bannissant régulièrement des joueurs.


La solution Cloud-based de Kasperky


La firme de sécurité informatique Kaspersky semble donc avoir repéré une opportunité de s'implanter sur un nouveau marché. La solution proposée par l'entreprise sera hébergée sur le Cloud : il s'agit d'une application qui devra être téléchargée par les compétiteurs, tandis que les organisateurs des compétitions auront accès à un tableau de bord via un site web.

Lors d'un tournoi, l'application installée sur les machines des joueurs recueille des données concernant les processus de jeu, et les envoie sur le Cloud Kaspersky Anti-Cheat pour les analyser. Ces analyses permettent à des juges de détecter les tentatives de tricheries en temps réel, à partir de leur tableau de bord connecté au Cloud.

Kaspersky explique ainsi que son logiciel a été conçu spécifiquement pour les tournois e-sport et se différenciera des solutions classiques comme « Valve Anti-Cheat » ou « BattlEye ». Pour le moment, Kaspersky a conclu un partenariat avec StarLadder, organisateur de nombreux tournois e-sport outre-Atlantique, pour tester sa solution anti-tricherie. En attendant de voir si Kaspersky Anti-Cheat tient ses promesses.

Source : Tom's Hardware
Modifié le 11/09/2019 à 19h17
1 réponses
2 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
iPhone 11 : tout savoir sur le processeur A13 Bionic qui l'anime
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Nintendo s'attaque à nouveau à un site de partage de ROM

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top