L'éditeur Kaspersky travaille sur un détecteur de triche destiné à l'e-sport

11 septembre 2019 à 19h05
1
esport

Kaspersky, spécialiste de la sécurité informatique et des antivirus, se lance sur le marché de l'e-sport avec un logiciel créé pour empêcher la triche en compétition.

Dénommé « Kaspersky Anti-Cheat », le logiciel, annoncé cette semaine en version bêta, est pour le moment compatible avec Counter-Strike : Global Offensive (CS:GO) et PlayerUnknown's Battlegrounds (PUBG).

L'e-sport à l'épreuve de la tricherie

Certaines compétitions e-sportives rapportent des millions d'euros, notamment sur les titres les plus populaires, comme Dota 2, League of Legends ou CS:GO. Les organisations ou les éditeurs à l'origine des championnats doivent désormais trouver, chacun de leur côté, une manière d'éviter les fraudes - ce qui est déjà arrivé.

Pour cela, différentes méthodes co-existent. Blizzard a, par exemple, développé un système de détection de tricheries sur les serveurs du jeu Overwatch, et les tournois de la Overwatch League se déroulent au sein de locaux de Blizzard et avec un matériel fourni par l'éditeur. De son côté, Ubisoft enchaîne les mesures sur Rainbow Six Siege en déployant de nombreux correctifs et en bannissant régulièrement des joueurs.


La solution Cloud-based de Kasperky

La firme de sécurité informatique Kaspersky semble donc avoir repéré une opportunité de s'implanter sur un nouveau marché. La solution proposée par l'entreprise sera hébergée sur le Cloud : il s'agit d'une application qui devra être téléchargée par les compétiteurs, tandis que les organisateurs des compétitions auront accès à un tableau de bord via un site web.

Lors d'un tournoi, l'application installée sur les machines des joueurs recueille des données concernant les processus de jeu, et les envoie sur le Cloud Kaspersky Anti-Cheat pour les analyser. Ces analyses permettent à des juges de détecter les tentatives de tricheries en temps réel, à partir de leur tableau de bord connecté au Cloud.

Kaspersky explique ainsi que son logiciel a été conçu spécifiquement pour les tournois e-sport et se différenciera des solutions classiques comme « Valve Anti-Cheat » ou « BattlEye ». Pour le moment, Kaspersky a conclu un partenariat avec StarLadder, organisateur de nombreux tournois e-sport outre-Atlantique, pour tester sa solution anti-tricherie. En attendant de voir si Kaspersky Anti-Cheat tient ses promesses.

Source : Tom's Hardware
Modifié le 11/09/2019 à 19h17
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Hulk69
Sans les cheats il n’y aurait pas un seul pro a CS go!
Matrix-7000
Un détecteur de triches dans les entreprises et dans les ministères serait certainement bien plus utile et bien plus apprécié! Sauf par les tricheurs bien-sûr
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

L’assureur auto qui casse les prix en testant la conduite des automobilistes via une app
Polaroid Lab veut transformer vos photos numériques en véritables polaroids
Volkswagen prévoit une seconde vie pour les batteries usagées de ses voitures électriques
Un mode Battle Royale débarque dans Civilization VI (si, si !)
Nintendo Switch : la mise à jour 9.0 est disponible avec des fonctionnalités inédites à la clé
Des contrôles inclinables pour une prochaine Switch ? Nintendo y travaille...
Le torchon brûle entre Orange et l'Arcep : quand l'un accuse, l'autre menace
🔥 Machine Expresso avec broyeur Philips à 199€ au lieu de 399€
Le Royaume-Uni veut bannir les montres connectées aux examens pour éviter la triche
🔥 Acer V7500 vidéoprojecteur Full HD 1080p à 356,99€ au lieu de 509,99€
Haut de page