🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Le charbon dépassé par le renouvelable d'ici 2 ans ?

12 janvier 2023 à 13h05
17
centrale charbon © © Pixabay
© Pixabay

Le paysage énergétique mondial entre dans une nouvelle ère, beaucoup plus rapidement que nous ne l'avions envisagé.

Avec la guerre en Ukraine et la crise énergétique engendrée, les investissements dans les énergies renouvelables se sont démultipliés, au point de modifier radicalement les prévisions de l'année dernière et les perspectives à venir.

Un effort des grandes puissances industrielles

Si la volonté de limiter le réchauffement climatique est une préoccupation relativement importante en Europe, la nécessité urgente de se passer du gaz russe a conduit à un développement bien plus rapide des alternatives énergétiques, dont beaucoup dans le renouvelable. Ainsi, l'Agence Internationale de l'Énergie (AIE) prévoit que l'augmentation de la production dans ce secteur sera deux fois plus importante entre 2022 et 2027 qu'au cours des cinq dernières années.

Dans le même temps, aux États-Unis, la loi sur la réduction de l'inflation (IRA) témoigne de l'engagement renouvelé du pays à investir dans les énergies renouvelables de façon durable. Résultat : le secteur privé a déjà investi environ 10 milliards de dollars dans ce secteur grâce à d'importants crédits d'impôt.

De son côté, la deuxième puissance économique mondiale n'est pas en reste, son dernier plan quinquennal affichant des objectifs ambitieux. Selon les prévisions, au cours des cinq prochaines années, la moitié des nouvelles capacités de production d'énergie renouvelable seront en Chine.

Des prévisions à la hausse

Les cinq prochaines années apporteront de profonds changements dans le secteur de l'énergie. L'AIE prévoit que la capacité mondiale d'énergie renouvelable atteindra 2 400 gigawatts d'ici à 2027, ce qui équivaut à la production actuelle, tous secteurs confondus, de la Chine. Ainsi, le charbon est amené à être rattrapé par les énergies renouvelables plutôt rapidement, peut-être même dans les deux années à venir. D'autant que 90 % des capacités de production ajoutées de 2023 à 2027 seront des énergies vertes.

En conséquence, le monde devrait produire en cinq ans plus d'énergie à partir du renouvelable que durant ces vingt dernières années. Ces chiffres de production ont augmenté de 30 % par rapport aux prévisions de l'année dernière, ce qui peut laisser penser que le secteur serait en mesure de se développer encore plus vite que prévu. Reste à voir si cela aura un effet tout aussi impressionnant sur les émissions des gaz à effet de serre, d'autant que la fabrication d'éoliennes et de panneaux solaire, par exemple, repose encore beaucoup sur de l'énergie fossile.

Source : Electrek

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
17
15
lepef32
« Dans le même temps, aux États-Unis, la loi sur la réduction de l’inflation (IRA) témoigne de l’engagement renouvelé du pays à investir dans les énergies renouvelables de façon durable »<br /> Les énergies dites renouvelables etant inefficaces sont intrinsèquement inflationnistes … la phrase ci-dessus laisse donc songeur … (Ca ne veut pas dire qu’il ne faut pas develloper le renouvelable mais ils faut etre tres honnete avec la population: ca va leur couter tres cher (directement via le prix de l’energie, ou indirectement via les impots necessaires pour les subventionner)<br /> Il y a il me semble dans cet article l’habituelle mise sous le tapis du facteur de charge … ("a capacité mondiale d’énergie renouvelable atteindra 2 400 gigawatts d’ici à 2027, " on parle tres probablement ici de puissance installee) … Je n’accuse pas Clubic d’avoir de mauvaises intentions … au contraire des gouvernements et ONGs qui jouent en toute conscience sur cette confusion …
MattS32
Même en tenant compte du faible facteur de charge, les EnR ont un coût de production de l’électricité largement inférieur à celui du thermique à flamme, quelque soit le combustible utilisé.<br /> Donc oui, il est parfaitement raisonnable de miser en partie sur les EnR pour lutter contre l’inflation en réduisant le coût de revient de l’électricité.
lepef32
Sauf qu’il y a bien d’autres criteres que le facteur de charge qui seraient visibles uniquement si la population payait l’electricite au prix du marche a chaque seconde et que les producteurs d’ER etaient payes en variable aussi … Dans ce cas on arriverait a des situation ou ces producteurs devraient payer pour injecter de l’elec dans le reseau (midi ensoleille sur toute l’europe par ex) et les consomateur payer x10, x100 les soirs calmes d’hiver …<br /> Sans promesse de rachat a un prix 2 voir 3 x superieur au prix du marche il n’y aurait quasi aucun peneau solaire en Fr , ce n’est pas pour rien
xryl
C’est sûr, visiblement, tous les acteurs des ER sont stupides et investissent à perte…<br /> Il n’y a plus de promesse de rachat d’électricité à 3x le prix depuis, pfff, au moins 14 ans. Pourtant, le marché du PV ne s’est pas écroulé, bien au contraire.<br /> La différence, c’est qu’au lieu de payer une installation à 25k€ pour 3kWc (dont 20k€ qui partent dans la poche des escrocs, pardon, l’entreprise ER et du bankster), tu payes maintenant 5k€ dont 1k€ à un électricien compétant.<br /> Et comme par hasard, c’est même beaucoup plus rentable pour le citoyen et EDF, puis que maintenant malgré qu’il te le rachète à 10cts pour te le re-vendre à 18 (sans parler de l’abonnement).<br /> En Belgique, au moins, ils ont la décence de te le revendre au prix d’achat.
melcky
Les energies renouvelables, il en faut ! mais:<br /> Elles produisent par intermittence.<br /> Il faut donc soit leur ajouter des moyens de stockage ou de redistribution, soit des moyens de backup pilotables (gas essentiellement de nos jours!)<br /> Ceci n’est en générale jamais pris en compte de le prix de l’électicité des renouvelables.<br /> De plus les panneaux solaires et eoliènnes ont aujourd’hui un coup peu élevé… dans un monde qui les construit a coup d’energie fossile !<br /> A l’avenir, rien ne dit que ce coup de production des ENR ne va pas s’envoler (adieu fossile)
odyssseus
Quand on y pense, la plupart des gens sont « uniquement connecté » à EDF (pour simplifier). A la moindre coupure, c’est la cata.<br /> C’est comme si les PC portables n’avaient pas de batterie : si ça coupe, tu risques de perdre ce sur quoi tu bossais.<br /> Alors que justement, un de leurs intérêts est d’avoir une batterie « au cas où ».<br /> Tesla, entre autres s’est lancé dans l’autonomie « partielle » des particuliers avec ses Powerwall, qui stockent de l’énergie permettant de continuer à alimenter une maison lors d’une coupure, voire recharger une voiture.<br /> Si les particuliers, équipés de batterie genre Powerwall pouvaient lors de consommation basse (la nuit), stocker de l’énergie (vu que le nucléaire fournit de l’énergie en continu) à coût moindre, cela permettrait d’alléger le réseau lors des heures de pointe (matin, soir).<br /> Oui, bon, le temps d’équiper les foyers, c’est pas pour demain.<br /> Mais bon, il parait que l’énergie est notre avenir, autant stocker ce qu’on peut.<br /> Mais cela reste à voir avec les centaines de milliers de véhicules électriques qui seront en charge la nuit dans les prochaines années…
k43l
@odyssseus<br /> C’est surtout la question du cout que je poserai… Et si tout les foyers (maisons) le font + les voitures à changer, les couts des batteries va juste exploser.
zoup01
en temps que particulier, je ne vois pas l’intérêt de mettre mon domicile sous onduleur avec batteries.<br /> la fourniture électricité en France est fiable, et à part pendant la tempête de l’hiver 1999 où je suis resté environ 48h sans courant, les coupures de plus de 30 minutes en 40 ans, je dois pouvoir les compter sur les doigts.
MattS32
odyssseus:<br /> Si les particuliers, équipés de batterie genre Powerwall pouvaient lors de consommation basse (la nuit), stocker de l’énergie (vu que le nucléaire fournit de l’énergie en continu) à coût moindre, cela permettrait d’alléger le réseau lors des heures de pointe (matin, soir).<br /> Oui, bon, le temps d’équiper les foyers, c’est pas pour demain.<br /> Le problème, c’est qu’une telle solution n’est absolument pas viable économiquement pour l’écrasante majorité des particuliers avec un réseau électrique de bonne qualité, comme celui qu’on a en France : les coupures sont beaucoup trop rares et courtes pour justifier un investissement de plus de 10 000€ dans un système de secours. Et l’amortissement du coût d’achat en jouant juste sur les créneaux horaires de consommation est également hasardeux.<br /> Ça ne se justifie que si on est producteur et qu’on veut maximiser l’autoconsommation. Et même dans ce cas, c’est pas forcément rentables économiquement.<br /> Ça va changer avec les voitures électriques et le V2H/V2G, là comme de toute façon il y a besoin de la batterie pour la voiture, le coût de l’installation supplémentaire pour pouvoir l’utiliser comme backup en cas de coupure d’électricité n’est pas énorme et peut se justifier, d’autant plus que dans le cas du V2G ça sera accompagné de tarifications plus favorables (tarif encore plus réduit en HC, et rachat à un prix élevé en HP).
leulapin
Opposer renouvelables et le reste en considérant que les renouvelables devraient payer pour quand les fossiles prennent le relais ou parce que le nucléaire n’est pas très pilotable relève de l’idéologie.<br /> D’un point de vue politique il y a un mix global et plus ce mix est varié et issu de sources renouvelables plus c’est sécurisé et moins il y a d’argent à verser aux petro empires divers et variés.
suraxe2015
Non mais qu’est ce que c’est que ce délire ? L AIE prévoit qu’en 2050 il y aura au grand maximum 10% de « renouvelables » c’est à dire d’intermittents imprévisibles dans le monde. Les prétendues énergies vertes ne sont aucunement une alternative. Juste un gadget de politiciens. La vraie alternative c’est le nucléaire et à court terme le charbon (140 ans de réserves pour l’Inde et 200 ans pour la chine).
Makomako
Toutes les études logiques montre le contraire de ce que vous dites, mais bon qu’en on sombre dans la religiosité Idéologique.<br /> Regardez le coût investie sur le coût rapporté entre le fossile et les ENr et vous comprendrez le cqfd du fait que nous sommes toujours dans l’ère des énergies fossiles.<br /> Il ne faut pas faire croire au gens des faux arguments, le passage aux énergie « propres » ne sera sûrement pas du a leur compétitivité économique, mais a une volonté politique de changement de paradigme consumériste.
MattS32
Makomako:<br /> Toutes les études logiques montre le contraire de ce que vous dites, mais bon qu’en on sombre dans la religiosité Idéologique.<br /> Liens vers quelques unes de ces « études logiques » qui ont l’air si nombreuses d’après toi ?<br /> Voilà déjà ça en attendant :<br /> 1200×1200 202 KB<br />
nickOh
48h ? chanceux! Nous ça avait duré 3 semaines la coupure lié a le tempête de 1999, on voyait bien par terre le câble électrique qui nous narguait <br /> Mais on n’en garde pas de souvenirs traumatisants, au contraire.<br /> pas bloqué à cause de volets electriques, par chance on avait la cuisson au gaz en bouteille, on a rallumé la cheminée qui ne nous servait pas, car la chaudière fioul a besoin d’un peu d’electricité pour fonctionner…(donc pas d’eau chaude aussi, alors pas de douche froide → un seau d’eau chaude réchauffé au gaz + un gant ça marche très bien).<br /> Un voisin avait un tout petit petit groupe électrogène, alors on s’est connecté à 3 dessus uniquement pour frigos et congels, en mutualisant le carburant.<br /> Avoir un système de batteries de secours, y a t’il besoin de fournir toute la maison? ne je pense pas.<br /> Vous savez, un kit 900W avec 3 panneaux solaires, 5kW de batteries gel et un onduleur hybride (1800€ environ) relié uniquement sur les circuits principaux et indispensables :<br /> -lumières,<br /> -volets électriques (a ne pas utiliser tous en même temps, 200 à 400W par moteur),<br /> -VMC,<br /> -alimentation chaudière gaz ou fioul,<br /> -Frigo<br /> -Congel<br /> -Box internet, et prise TV pour les plus accros <br /> ça permet:<br /> -De ne pas être en rade sur ces équipements en cas de coupure de courant totale, bien sûr en modérant les usages pour ne pas vider les batteries trop vite (rechargées d’abord en solaire puis sur secteur selon les prioritées réglées).<br /> -baisse de conso Edf car autoconsommation via batteries la nuit sur ces equipements, ainsi que la journée si le soleil est là (sachant que rien que la conso des frigo, congel + VMC on arrive vite à 5€ / mois<br /> Le besoin de continuer a utiliser des appareils de puissance quand il y a des coupures, franchement on peut reporter aspirateur, micro onde, lave vaisselle, machine, etc.<br /> Sauf les maisons tout electriques qui auront besoin d’un petit camping gaz pour faire cuire, ou une vieille gaziniere et bouteille de gaz dans le garage, ça coute pas grand chose.<br /> L’éolien, malgré les détracteurs, ça fournit depuis quelques jours quasiment 10000MW en permanence même la nuit, là ou le nucléaire est remonté à 43000MW, donc c’est pas négligeable, 10000MW c’est l’équivalent de &gt;7 réacteurs nucléaires.<br /> Bon des fois ça ne fournit que 2000MW, mais même ce chiffre bas reste important, car nos centrales électriques au GAZ en hiver ne descendent jamais en dessous de 2000MW justement.
promeneur001
Si on en croit les graphiques de consommation des énergies primaires dans le temps. On constate que :<br /> les autres énergies se sont ajouté au charbon, mais ne l’ont pas remplacé.<br /> la consommation de charbon n’a jamais cessé d’augmenter.<br /> C’est le problème. Il ne suffit pas de dépasser le charbon.<br />
Choucas
Votre graphique est biaisé : il ne rend compte que du coût de production du kWh. Il ignore l’externalité négative du fait de l’intermittence.<br /> Si on prend en compte cette donnée, éolien et solaire n’ont rien de compétitif.<br /> Quant à qualifier ces EnR d’énergie « verte », c’est discutable; éolien et solaire pour être mis en œuvre nécessitent beaucoup de matière et de surface au sol.
julla0
Cette guerre aura peut-être, finalement, un petit effet bénéfique pour l’humanité.
Makomako
Graphique totalement biaisé lorsqu’on sait que le mégawatts produits par EDF avant les magouilles de l’arenh s’élevait a 42-44 euros du mégawatts justement.<br /> Le delta de votre graphique est sûrement dû au biais idéologiques du statisticien, mais bon il y a de bon mécanicien et des mauvais c’est la même chose pour les stats…
Makomako
Sauf que le facteur de charge est que les ENr ne peuvent se passer d’une roue de secours gaz ou charbon pour assurer la continuité de la fournitures d’énergie.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Réalisé en partie avec l'IA, cet anime Netflix fait déjà polémique
Nouveaux AirPods Max et AirPods d'entrée de gamme, c'est pour quand ?
Vous avez aimé ChatGPT ? Découvrez CatGPT
Top 5 des applications pour divertir vos enfants pendant les vacances scolaires
Mentalista : il a 28 ans, invente le Siri de la pensée, et c'est bluffant !
Ne ratez pas cette offre incroyable : -62% sur votre prochain antivirus !
Raccourcis sur l'écran de verrouillage : voilà comment ça va fonctionner sous Android 13
Thylacine, mammouth laineux et dodo : cette entreprise de biotechnologie veut tous les ressusciter
Bon Plan : obtenez un VPN fiable et sécurisé en promo (-65%)
Électricité : le solaire et l'éolien doublent le gaz pour la première fois !
Haut de page