🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT ! 🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Le plus grand parc éolien flottant au monde est désormais fonctionnel !

15 novembre 2022 à 11h50
40
Hywind Tampen © © Equinor
© Equinor

Destination la Norvège pour la mise en service du parc éolien Hywind Tampen, d'une capacité de production de 88 mégawatts (MW).

Alors que deux tiers des éoliennes sont d'ores et déjà opérationnels, Equinor, la compagnie pétrolière à l'origine de ce projet, souhaite s'en servir afin de pourvoir en énergie électrique ses plateformes d'extraction de pétrole à proximité.

Sept des onze éoliennes sont déjà opérationnelles

Lancé en octobre 2019, le projet de parc éolien Hywind Tampen est en service partiel ce 15 novembre 2022 et commence ainsi sa production d'énergie électrique. Implanté en mer du Nord au large de la Norvège, à environ 140 kilomètres des côtes du pays, et par des fonds compris entre 260 et 300 mètres, Hywind Tampen est tout bonnement le plus grand parc éolien flottant au monde.

Au total, ce sont 11 éoliennes d'une puissance de 8 MW chacune qui font partie du projet, mais en l'état, seulement sept sont montées et opérationnelles. Cela n'a pas empêché l'inauguration du parc par Equinor, tandis que les quatre autres éoliennes doivent être montées durant l'année 2023 selon les conditions météo. À terme, l'objectif est de passer à une capacité de production de 8,6 MW par éolienne, soit 94,6 MW.

Carte Hywind Tampen © © Equinor
© Equinor

Ce parc éolien a coûté la bagatelle de 522 millions de dollars (502 millions d'euros) à Equinor, dont environ 200 millions d'euros financés par la société publique Enova, chargée de promouvoir l'utilisation d'énergie renouvelable en Norvège. Le Fond NOx a également contribué à hauteur de 55 millions d'euros, ce qui donne une facture prise en charge de moitié par des partenaires d'Equinor.

De l'éolien pour extraire de l'énergie… fossile

Et pour cause, le but est de contribuer à environ 35 % de la demande en électricité de cinq plateformes d'extraction pétrolière que sont Snorre (A et B) et Gullfaks (A, B et C) en lieu et place de turbines alimentées au gaz. De quoi, selon Equinor, permettre d'éviter l'émission de 200 000 tonnes de CO2 par an et 1 000 tonnes de NOx, d'où la participation financière du Fond NOx à ce projet. Cela correspond aux émissions d'environ 100 000 véhicules thermiques par an d'après Equinor.

Le parc éolien flottant Hywind Tampen illustre la stratégie bicéphale de la Norvège, avec, d'un côté, une réduction de 55 % de ses émissions de CO2 d'ici 2030 par rapport au niveau d'émission de 1990 et le premier parc automobile électrique par habitant au niveau mondial. De l'autre, le pays ne compte pas pour autant faire une croix sur les extractions gazières et pétrolières, Gullfalks et Snorre étant prévus pour être exploités jusqu'en 2036 et 2040 respectivement.

Le pétrole représente 40 % des exportations annuelles de la Norvège. Concernant l'éolien, le royaume compte aller encore plus loin, puisque d'ici 2040, la capacité de production d'électricité via des parcs éoliens flottants doit atteindre les 30 GW.

Sources : Electrek, Equinor

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
40
23
phoenix206
« capacité de production annuelle de 88 mégawatts (MW). »<br /> Première phrase, déjà un non-sens en physique. Une production se compte en Watt.H et pas en Watt.<br /> Le Watt est une mesure de puissance et non de quantité!
Wifi93
Tout ça c’est bien joli mais cela reste limité à alimenter les plateformes en mer comme expliqué dans l’article. Il en faudrait des centaines pour recharger les bagnoles électriques que l’état veut nous obliger à acheter. Sans oublier, le nombre de bornes dérisoires chez nous pour ne pas faire la queue. Le pétrole a encore de beaux jours devant lui c’est clair.
ultrabill
(…) le pays ne compte pas pour autant faire une croix sur les extractions gazières (…)<br /> Bah évidement, le gaz compense la production intermittente des éoliennes, ils ne peuvent pas faire autrement. Et à c’qui paraît y’aurait d’la demande en ce moment.
darkneo2976
Vu que l’interdiction de vente (pas de posséder un véhicule thermique), est pour 2035, en effet ca laisse pas mal de temps pour s’y préparer, ca se mettra en place gentiment, et si il faut décaler à 2040, ca sera décalé.
merotic
C’est beau tous ces moulins à vent…<br /> J’espère que tout le pays en sera couvert pour qu’on n’ait pas un seul endroit qui ne soit dénaturé.<br /> Là c’est en mer, donc on s’en cogne.<br /> Il faut en mettre tout le long du littoral français: de toute façon les gens profitent du paysage que 2 mois dans l’année alors ho, le tourisme se fera en réalité virtuelle depuis chez vous.
twist_oliver
Première phrase, déjà un non-sens en physique. Une production se compte en Watt.H et pas en Watt.<br /> Où est le soucis ? Il est écrit « production annuelle de 88MW », donc je lis 88 mégawatts année.
gnouman
Les gens ne veulent pas de central nucléaire, ne veulent pas d’éolienne et pas de panneau solaire…À un moment vous voulez quoi qu’on retourne à la bougie ?
maitre_hibou
J’ai corrigé le contenu puisqu’en l’état il s’agit bien de 88MW et non de 88MWh. Merci pour votre vigilance.
MattS32
twist_oliver:<br /> Où est le soucis ? Il est écrit « production annuelle de 88MW », donc je lis 88 mégawatts année.<br /> La puissance crête étant de 88 MW, aucune chance que la production annuelle soit de 88 MW.année, ce qui voudrait dire qu’elles tournent à 100% de leur capacité 24h/24 7j/7. En outre le W.année, c’est pas une unité très pratique pour les comparaisons (et ce n’est pas une unité SI, puisque l’année n’en est pas une) puisque peu usitée… L’unité pratique c’est le Wh.<br /> En l’occurrence, le facteur de charge de l’éolien off-shore étant de l’ordre de 40%, la production annuelle doit être de l’ordre de 310 000 MWh, soit 310 GWh.<br /> Wifi93:<br /> Sans oublier, le nombre de bornes dérisoires chez nous pour ne pas faire la queue.<br /> Perso j’ai passé moins de temps à attendre que ma voiture se recharge pendant les deux dernières années que le temps qu’attendent en ce moment mes collègues pour faire UN plein de leur thermique…
Baxter_X
Non, le pétrole n’a plus de beaux jours devant lui. Le pic de production pétrolier a atteint son pic en 2008. On a pu prolonger un peu grâce au pétrole non conventionnel (schiste, sablonneux…)<br /> Mais nous sommes bel et bien en déscente concernant cette ressource.<br /> Pour preuve le litre de carburant à 2 euros devient la norme. Et cela ne fera qu’augmenter.<br /> Toi et moi, on reprend mon message (celui que tu es en train de lire) et on en reparle dans 10 ans. Puis ensuite 15 ans, 20ans…<br /> Le pétrole pas cher c’est terminé. Il va falloir s’y faire.
trollkien
« On » veut du tout électrique donc on a besoin de nucléaire (bien plus qu’actuellement).<br /> Ce n’est pas idéologique mais pragmatique.
jcc137
Le pétrole est soumis à une bande mondiale de spéculateurs qui profitent des crises pour s’enrichir. Ils engrangent les pétrodollars à tout va, Et l’Etat, notre bienveillant protecteur, engrangent autant au moyen des taxes.<br /> Eh non, les ressources pétrolières ne s’épuisent pas, d’après les prospections, il y en encore pour 60 ans, rien que sur les sources découvertes.<br /> Donc non, le prix du carburant n’apporte aucune explication sur le niveau des ressources restantes.
Paul_Hewson
88 MW, soit 10% en puissance installée du moins puissant de nos réacteurs nucléaires.<br /> Oui, dans les conditions idéales (donc pas souvent), ce parc éolien produit autant qu’un dizième du moins puissant de nos réacteurs nucléaires (et un vingtième du plus puissant). Pour rappel, il y a en France 56 réacteurs nucléaires fonctionnels, d’une capacité de plus de 60000 MW (et pilotables en bonus).<br /> On comprend pourquoi le nucléaire remonte en popularité (enfin), c’est le choix de la raison. Si seulement les politiciens avaient eu le courage ne pas se laisser porter par la vague anti-nucléaire des années 2010, on n’aurait aucun problème d’énergie en ce moment…
Baxter_X
Pardon, mais le pic de production pétrolier a bien atteint son pic en 2008. Les spéculateurs ils ont toujours existé, ça, ça ne change pas. Par contre la production, elle, diminue bien depuis 2008.<br /> Encore une fois, je parle la du pétrole conventionnel, le non conventionnel va permettre de tenir un peu plus. Mais on va aussi avoir un pic sous peu. On parle même de 2020 les concernant.<br /> Voici un graphe permettant d’étayer mon propos:<br /> En explication sous le graphe:<br /> " Courbes cumulées de production de pétrole (graphique de 2005). À cette époque, le pic pétrolier était attendu pour l’année 2006, année où le pétrole a effectivement atteint son pic. Toutefois, l’essor du pétrole de schiste américain dans les années 2010 a repoussé les perspectives du pic pétrolier mondial vers 2025"
Bombing_Basta
Il veulent une nature non dénaturée… Par des éoliennes, pad grave si le réchaffement climatique va transformer en désert la moitié de la France, ça leur fera plus de plage de sable non dénaturées…<br /> Et si 70% des espèces ont disparu d’ici 50 ans, pas grave, on le voit pas depuis les plages…
Bombing_Basta
et pilotables en bonus<br /> Non le nucléaire n’est pas « pilotable ».<br /> Il faut plusieurs jours pour démarrer un réacteur et l’amener à son rendement optimal, et il faut plusieurs jours pour l’arrêter.<br /> En outre, une fois sa puissance nominale atteinte, il est hasardeux de trop baisser sa puissance, car ça peut amener à « l’empoisonnement » du combustible, et à un arrêt par « étouffement » de la réaction, de plus, baisser ou augmenter la puissance d’un réacteur est très (trop) lent.<br /> Ce qui est pilotable, ce sont les barrages électriques, et, spécialement créé pour le nucléaire pour le rendre un tant soit peu « pilotable », les STEP, qui sont de grands réservoirs qu’on remplis avec l’énergie électrique produite par les réacteur quand on consomme peu (typiquement la nuit) en alimentant des pompes pour pomper de l’eau, et, quand on a des pics, et bien on turbine l’eau dans l’autre sens, ce sont donc grâce à ces STEP que le nucléaire est « pilotable » avec un ordre de grandeur acceptable pour réellement suivre l’augmentatiob ou la baisse de consommation, qui peut-être très rapide (quelques minutes), ce qui serait impossible en variant la puissance des réacteurs seulement.<br /> Ces STEP sont tout à fait utilisables pour les énergie renouvellables… Pour les rendre elles aussi « pilotables »…<br /> Accessoirement, si on a des problèmes actuellement, ce n’est pas à cause des « anti-nucléaires », mais à cause de la gestion désastreuse d’EDF.<br /> Quand on a un outil industriel qui doit durer encore entre 25 à 50 ans, bah on prévoit en consèquence pour sa bonne marche.
Baxter_X
Il me semble que les centrale sont belles pilotables. En effet, il y a une inertie, mais cela reste négligeable.<br /> On peut piloter la production en fonction de la demande.
zoup01
Les éoliennes, en mer, c’est le meilleur endroit pour les installer…<br /> C’est en mer que le vent est le plus constant, et personne n’est gêné par le bruit.
Drifter35
Les éoliennes flottantes sont extrêmement prometteuses :<br /> . On peut les placer jusqu’à 100 km des côtes, on ne manquera jamais de place<br /> . très loin des côtes, elles ne dérangent personne<br /> . pas besoin de couler des tonnes de béton<br /> . elles tournent 95% du temps (il y a presque toujours du vent au large)<br /> . Elles coûtent deux fois moins cher que l’éolien offshore ancré<br /> . on peut les changer de place très facilement si besoin<br /> Imaginez qu’il y a quelques années, la France était pionnière dans l’éolien flottant. Mais maintenant on a pris du retard à cause de l’inaction de Macron.
Bombing_Basta
Quand un pic de consommation fait que tu dois produire 20% en plus en 5 minutes alors qu’un réacteur ne peut varier que de 5% grand max dans ce laps de temps et bien non, sans les STEP et les barrages hydroélectriques, ça ne serait pas gérable…<br /> Le fait qu’ils soient pilotables dans une certaine mesure ne permet pas de piloter notre production avec des réacteurs nucléaires seuls.<br /> En ce qui concerne le nucléaire, surtout en France, il faut faire trèèès attention avec le discours officiel.<br /> Le plus gros mensonge étant le discours selon lequel 96% des déchets nucléaires sortant des réacteurs sont recyclés en combustible… Les déchets nucléaires ne sont pas recyclés à 96 % mais à 12 %
Baxter_X
C’est bel et bien une énergie pilotable puisqu’on peu faire varier la production en fonctionde la demane.<br /> Cf ce lien: Climat, nucléaire et énergies renouvelables, la solution | Orano<br /> "En plus d’être bas carbone, le nucléaire est une énergie pilotable, capable de s’adapter aux variations de la demande électrique et de fournir une électricité en continu toute l’année. "
trollkien
Ne serait il pas cohérent dans ce cas de les laisser tourner à leur régime de croisière idéal, et de profiter des surplus d’energie en collant des usines de production d’hydrogène à cul afin de profiter d’une source d’énergie / carburant propre supplémentaire utilisable à la demande plutot que de faire du load balancing en faisant de la revente bradée dans les moments de surplus ?<br /> Ca doit bien exister des centrales electrique hydrogene au meme titre que gaz et charbon ?<br /> Cela nous permettrait une belle autonomie
Bombing_Basta
Oui oui, c’est pilotable, fermons les STEP et les barrages hydroélectriques…<br /> Et en plus, vu que c’est presque un mouvement perpétuel avec 96% du combustible usagé recyclé en combustible neuf, on peut presque fonctionner en circuit fermé !<br /> Troooop beau ce nucléaire fission… J’vois même pas pourquoi on se fait chier avec la fusion…
MattS32
Baxter_X:<br /> C’est bel et bien une énergie pilotable puisqu’on peu faire varier la production en fonctionde la demane.<br /> C’est pilotable de façon « programmée », ça permet de suivre à peu près les fluctuations de demande au fil de la journée en fonction des prévisions faites les jours précédents.<br /> Mais ça n’est pas pilotable « en temps réel » pour suivre finement les fluctuations de la demande. Pour ça il faut de l’hydraulique à retenue (ou du fil de l’eau débrayable, mais là on perd en rentabilité) ou du thermique à flamme.<br /> C’est pour ça que dans le plan nucléaire français, il y a eu la constructions de plusieurs grosses STEP, pour pouvoir assurer une bonne pilotabilité temps réel malgré une forte part de nucléaire.
Baxter_X
Bah voila, donc c’est pilotable… C’est tout.
Bombing_Basta
Avec des stockages, tout est pilotable, c’est tout, PERIOD.
Baxter_X
Bombing_Basta
L’hydrogène c’est encore issu à 97% du fossile.<br /> Et la production propre d’hydrogène (électrolyse) est calamiteuse niveau rendement.<br /> Le nucléaire, pour l’instant on ne peut pas s’en passer en France, donc le garder en « socle » on est obligé pour le moment.<br /> Mais à un moment il va falloir revoir notre façon de produire et stocker l’électricité, ne serait-ce pour une question d’indépendance car là aussi y’a gros mensonge, l’uranium qu’on brule, il vient de pays étrangers…<br /> C’est un vaste problème mais des solutions il y en a (en plus des moyens déjà en cours d’exploitation on à entre autre à disposition à plus ou moins court terme : production géothermique, marémoteur, stockage par gravité, et pour des cas particuliers, oui, l’hydrogène), il faut juste la volonté politique et l’argent, en plus de convaincre certaines personnes fortement récalcitrantes à tout changement.
MattS32
trollkien:<br /> Ne serait il pas cohérent dans ce cas de les laisser tourner à leur régime de croisière idéal, et de profiter des surplus d’energie en collant des usines de production d’hydrogène à cul afin de profiter d’une source d’énergie / carburant propre supplémentaire<br /> Le rendement de la double transformation électricité → hydrogène → électricité est inférieur à 50%, même avec une faible compression. Et après, il faut l’espace pour le stocker cet hydrogène… En comparaison le rendement de la STEP de Grand’Maison est proche de 80% (83% de rendement brut de la centale, mais une partie de la production annuelle vient d’apports naturels en eau dans la retenue supérieure, donc le rendement net du cycle pompage/turbinage est un peu inférieur).<br /> Donc non, ce n’est pas pertinent de rester à pleine puissance, il est préférable de baisser la puissance.
Palou
Baxter_X:<br /> Par contre la production, elle, diminue bien depuis 2008<br /> La baisse est voulue par l’OPEP pour faire monter les prix<br /> Drifter35:<br /> . Elles coûtent deux fois moins cher que l’éolien offshore ancré<br /> Oui, mais le prix de revient de cette électricité est environ 2 fois plus cher que l’éolien terrestre
Baxter_X
Non, il y a bien une diminution de la production. On pense même que derrière le refus des pays de l’OPEP de produire plus, il y a en réalité une impossibilité de produire plus.<br /> Et cette baisse et générale, elle ne concerne pas que certains pays.<br /> Ce qui va se passer le plus vraisemblablement, c’est les prix vont inévitablement augmenter car la prospection devient de plus en plus difficile.<br /> Jean Marc jancovici compare cela aux oeufs de pâques. On trouve en premier les plus gros et les plus faciles et plus le temps passe et plus va devient difficile, et plus les oeufs sont petits.
Baxter_X
D’accord avec ton poste pour le coup. Sauf que les solutions dont tu parles ne nous permettront jamais de vivre comme actuellement.<br /> Il va falloir impérativement accompagner notre façon de consommer vers une décroissance extrêmement importante pour rendre ces solutions crédibles.<br /> Mais le nucléaire reste en effet absolument indispensable.
Paul_Hewson
On sait très bien piloter le nucléaire même avec des grandes variations. Tous les réacteurs n’ont pas les mêmes contraintes, certes, mais quand même, exemple du jour, sur un seul réacteur (Paluel-2) :<br /> À 5h00 du matin, production de 327,50 MW<br /> 06h00 : 514,50 MW (+187 MW, soit +3 MW/min)<br /> 07h00 : 1195,50 (+681 MW, soit +11 MW/min)<br /> Le parc nucléaire fournit une réserve primaire de 650 MW (ce qui signifie qu’il peut fournir plus ou moins 650 MW en 15 secondes), ce n’est quand même pas rien…
keyplus
servir afin de pourvoir en énergie électrique ses plateformes d’extraction de pétrole à proximité.
jcc137
Je parle des ressources pétrolières incluant celles non encore exploitées, càd repérées mais non mises en chantier, et pour certaines en attente d’autorisations d’exploitation.
Maspriborintorg
Le texte dit puissance de 88 MW et pas par année! Mon installation photovoltaïque de 4 KW de puissance nominale a produit en moins de 6 ans 37 MWh, soit 6 MWh / an.<br /> Donc le parc éolien de 88 MW NOMINAL suivant les conditions de vent dans la mer du Nord produira certainement beaucoup plus que 88 MWh!
SATS
une production annuelle prévue de 1,7 TWh par an<br /> C’est la production du parc éolien de Saint Nazaire.<br /> fr.wikipedia.org<br /> Parc éolien en mer de Saint-Nazaire<br /> Pages pour les contributeurs déconnectés en savoir plus<br /> Sommaire<br /> déplacer vers la barre latérale<br /> masquer<br /> modifier - modifier le code - modifier Wikidata Le parc éolien en mer de Saint-Nazaire est un ensemble de 80 éoliennes en mer en construction, partiellement en service, situé au large du département français de la Loire-Atlantique.<br />
MattS32
Sauf que là ce n’est pas de ce parc là qu’on parle, mais d’un autre, avec une puissance crête 5.5 fois plus faible.<br /> Comme je l’ai dit plus haut, on peut s’attendre à une production de l’ordre de 300 GWh par an.
StephaneGotcha
« Pour preuve le litre de carburant à 2 euros devient la norme »<br /> Hum, faire l’analogie entre un prix de vente composé a plus de 60% de taxe et une pénurie future me semble compliquée.<br /> Et dans 20 ans si plus personne en veut ça coûtera 20 centimes
MattS32
StephaneGotcha:<br /> Hum, faire l’analogie entre un prix de vente composé a plus de 60% de taxe et une pénurie future me semble compliquée.<br /> Le taux de taxe n’ayant pas augmenté significativement (en fait il baisse même, puisque à part la TVA, les taxes sur les carburants sont proportionnelles à la quantité, pas au prix hors taxe), la hausse du prix vient bien de la hausse du prix du produit hors taxes.
Palou
MattS32:<br /> Le taux de taxe n’ayant pas augmenté significativement<br /> Bah non, c’est bien connu <br /> 16,40 % de TVA et juste 40,73% de TICPE, une paille <br /> image726×418 15.4 KB<br />
MattS32
En même temps, j’ai pas dit que les taxes ne représentent pas une part élevé du prix de l’essence hein…<br /> J’ai dit que la part qu’elles représentent dans le coût de l’essence n’a pas augmenté, et que donc, ce qui explique la monté du prix de l’essence ces derniers mois, c’est avant tout la hausse du prix hors taxe…<br /> La part des taxes, elle, elle a même baissé (disclaimer : je ne dis pas que les taxes ont baissé). Par exemple, sur le litre de E10 que j’ai payé 1.305 le 4/11/2020, il y avait 21.75cts de TVA et 71.05cts de TICPE, soit 71% du prix payé. Sur le litre de E10 que j’ai payé 1.989 le 16/07/2022, il y avait 33.15cts de TVA et 75.80cts de TICPE, soit au total 54.8% du prix payé.<br /> La hausse entre ces deux dates vient bel et bien principalement de la hausse du prix HT, passé de 37.70cts à 89.95cts… Soit 52.25cts de hausse du prix HT et 16.15cts de hausse des taxes. Et encore, j’ai pas tenu compte de la ristourne de 15cts HT payée par l’État, donc le prix HT est en fait même passé à plus d’1€ le litre…
Drifter35
De toutes façons l’éolien terrestre c’est mort en France, les bourgeois n’en veulent pas près de leurs maisons de campagne (ce sont les premiers à créer des assos anti-éolien).<br /> Et l’éolien flottant offre un potentiel infiniment plus grand.
Palou
Pourquoi « bourgeois » ??? Beaucoup de gens « ordinaires » comme moi n’en veulent pas chez eux, ils n’ont qu’à les installer au plus proche de ceux qui en ont besoin : en ville (ou dans les ZI) et pas chez les bouseux que vous détestez sauf pour vos résidences secondaires !
SATS
Exact. Avec mes 2000€ de retraite, ma caisse pourrie de 2008 et la bicoque héritée de ma famille, tu peux pas savoir à quel point je me sens bourge… <br /> Ha, le café du commerce a de beaux jours devant lui…
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Cyber Monday Amazon : TOP 10 des promos high-tech ce lundi !
Pour le Cyber Monday, NordVPN prolonge son offre canon à -63%
Attention, cette extension Chrome veut voler votre portefeuille crypto ET vos mots de passes
Black Friday Amazon et Cdiscount : les 50 bons plans encore disponibles !
Est-ce l'avenir ? Cette maison a été imprimée en 3D et assemblée en une demi-journée
Quand l'app de billetterie de la Coupe du monde crashe... et laisse les spectateurs hors du stade
Black Friday Apple : économisez 100€ sur le dernier iPad Air et sa puce M1
3 bonnes raisons de s’équiper du VPN CyberGhost durant le Black Friday
Mettez votre casque de pilote, Star Wars: Squadrons est actuellement gratuit !
Voici les dernières offres du Black Friday chez Amazon 🔥
Haut de page