Le plus grand parc éolien du monde sera au large des côtes britanniques

28 novembre 2020 à 11h49
15
eolienne

Un champ d’éoliennes Haliade-X 13 MW, situé au large de la côte nord-est de l’Angleterre, délivrera une puissance de 3,6 GW.

Les éoliennes ont de plus en plus le vent en poupe. L’année dernière, en 2019, le secteur a fourni 15 % de l'électricité consommée en Europe. Le pays leader sur ce secteur est le Royaume-Uni. Et nos voisins d’outre-Manche devraient le rester : le projet de parc éolien offshore Dogger Bank, le plus grand du monde, est désormais entériné et sa construction vient de débuter.

Fin de la construction en 2026

Ce parc Dogger Bank, composé de trois sites, se situe au nord-est de l’Angleterre, au large d'Ulrome, à environ 130 km des côtes. Chaque champ d’éoliennes fournira 1,2 GW. Ainsi, au total, le parc délivrera 3,6 GW.

Ce projet s’inscrit dans un plan plus large. D’ici 2030, le pays souhaite atteindre un capacité de 40 GW afin d’alimenter 100 % des foyers britanniques par l'énergie éolienne. À lui seul, le champ Dogger Bank devrait approvisionner en électricité six millions de ménages.

La réalisation de ce projet incombe à l’entreprise anglaise SSE et au géant norvégien de l’énergie Equinor. La première est en charge de la construction tandis que la seconde assurera l’exploitation pendant deux, voire trois décennies.

SSE a lancé les premières actions sur terre. Toutefois, les premières éoliennes ne seront installées en mer qu’à partir de 2023, sur les sites Dogger Bank A et B, bâtis de manière simultanée. Dogger Bank C suit un calendrier différent. Sauf imprévu, les trois sites seront pleinement opérationnels en mars 2026.

190 éoliennes Haliade X

En ce qui concerne le type d’éoliennes, les décideurs ont jeté leur dévolu sur le modèle Haliade X de la société américaine General Electric. Ce monstre culmine a une hauteur totale de 248 mètres, et chacune de ses trois pales mesure 107 mètres de long. Sachez d’ailleurs que celles-ci sont fabriquées en France, à Cherbourg, dans la Manche. C’est également le cas des turbines, réalisées à Montoir-de-Bretagne en Loire-Atlantique.

haliadex1
haliadex

Si, initialement, le prototype Haliade X avait une puissance nominale de 12 mégawatts, celle de la version finale est de 13 mégawatts. SSE a déjà commandé 190 éoliennes à General Electric en septembre dernier.

Enfin, en matière de coûts, le montant pour la construction des deux premiers sites s’élève à 6 milliards de livres, soit environ 6,7 milliards d’euros.

Philips-Davies, P.-D.G. de SSE, déclare : « Nous joignons l'acte à la parole pour atteindre nos objectifs et renforcer la position du Royaume-Uni en tant que leader mondial [sur le secteur de l’éolien]. »

Source : Bloomberg

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
15
14
SPH
«&nbsp;Les éoliennes ont de plus en plus le vent en poupe.&nbsp;»<br /> LOL
rapiot
« Les éoliennes ont de plus en plus le vent en poupe. »<br /> normal avec les bonnes grosses subventions juteuses qu’on peut en tirer.<br /> Si on enlève les subventions, le marché des moulins à vent s’éffondrera immédiatement.<br /> Les production intermitentes avec un rendement proche de 0 n’ont pas d’avenir, désolé pout les ayatollah pastèques
SlashDot2k19
Et les hydroliennes, elles n’ont pas un rendement plus élevée que les éoliennes ?
Yves64250
Il parait que l’entretien d’une éolienne est couteux,de plus si il y a trop de vent elle est arrétée
Zebulon_Vigitatus
Si c’est Michel du bistrot qui le dit.
jjBEA_smb
Je pige toujours pas pourquoi les éoliennes verticales on pas plus décollé que ça par rapport à ces modèles, alors que plus simple à mettre en oeuvre et efficaces «&nbsp;a la moindre brise&nbsp;», et de plus moins hautes donc moins dégueu dans le paysage
Mitchatwo
Bah évidemment si on laisse faire les grand industrielle, ils continueront à investir dans le charbon donc où est le problème ?
Yves64250
«&nbsp;Pour l’entretien d’une éolienne en mer, il faut utiliser des hélicoptères très énergivores&nbsp;»<br /> LExpress.fr – 11 Jan 12<br /> L'éolienne, une énergie pas si verte?<br /> Un rapport du Think Tank anglais Civitas rapporte que l'énergie éolienne ne limiterait pas les émissions de CO2 et coûterait trop cher.<br />
Yves64250
Dans les commentaires il manque l’option effacer le post de la réponse
carinae
Hé ben on est 2. Surtout qu’on peut en mettre sur les toits des immeubles…
malak
T’aura beau te le répéter 100 fois, cela n’en fera pas une vérité…
heauton
Bonjour, pas mal, pas mal du tout. Et en plus, c’est beau. Il paraît un peu bruyant, dommage.
jvachez
Ca serait pas plus efficace de les mettre dans l’eau dans le sens du courant marin ?
kroman
Des hydroliennes existent, mais il n’y a pas encore de techno viable. Les difficultés techniques sont bien plus importantes que dans l’air…<br /> Mais ils ont un projet pour faire ça, avec un barrage de 22 km ! https://www.lemonde.fr/planete/article/2015/03/07/une-centrale-maremotrice-geante-a-l-etude-au-royaume-uni_4589289_3244.html Là c’est avec des turbines classiques. On sait que ça marche (centrale de La Rance chez nous).
Maspriborintorg
La maintenance des éoliennes qu’on a en Valais (Suisse) se fait par l’intérieur du mât qui comporte des échelles avec des paliers intermédiaires. L’alternateur étant en prise directe sur l’hélice (grand diamètre avec grand nombre de pôles), il n’y a pas de carter à engrenage multiplicateur de vitesse, donc pas d’huile à vidanger. Les roulements ne nécessitent qu’un graissage. (J’ai visité lors de l’inauguration).
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Quand HTC présente son nouveau casque, le VIVE FLOW... en l'intégrant sur des photos iStock
Ça y est, le robot-chien est armé... et vous n'avez pas envie de croiser son chemin
Ford étudie votre activité cérébrale pour éviter les accidents
Microsoft Translator peut désormais traduire plus de 100 langues
Bipède, capable de voler et de faire du skateboard, ce robot fait rêver... Ou flipper... Ou rêver... Ou...
Les eurodéputés ont voté une résolution contre la surveillance de masse à l’aide de l’IA
Un groupement de médecins et d'experts en biotech cherche à augmenter la durée de vie humaine jusqu'à 120 ans
Metaverse : Facebook engage 50 millions de dollars pour rendre le monde virtuel
Ce robot caméléon est capable de changer de couleur en fonction de la température
Feu vert pour Virgin Galactic, décollage prévu pour Blue Origin, la bataille surborbitale reprend
Haut de page