Une statue hommage au selfie énerve les habitants d'une ville texane

08 juin 2016 à 11h01
0
La ville de Sugar Land, au Texas, connait une polémique plutôt originale : certains de ses habitants se rebiffent contre une statue mettant en scène deux jeunes filles en train de faire un selfie devant l'hôtel de ville.

Fin mai 2016, l'administration de la ville de Sugar Land, au Texas, a annoncé à ses habitants l'installation de deux statues offertes par des donateurs, non loin de sa mairie. Ces sculptures en bronze sont censées représenter des personnes réalisant des activités courantes dans le coin : la première reproduit un homme qui joue de la guitare au bord d'une fontaine, tandis que la seconde montre deux jeunes filles qui réalisent un selfie avec leur smartphone juste en face de la mairie.

01F4000008465840-photo-texas-selfie-statue.jpg

Si la statue du guitariste n'émeut pas les foules, celle des jeux ados adeptes de l'autoportrait provoque de son côté l'indignation d'une partie des habitants de Sugar Land, mais aussi du pays entier en raison de la médiatisation de l'installation. « La preuve que notre pays part en enfer : une ville du Texas érige une statue de deux filles prenant un selfie » s'indigne un utilisateur de Twitter. « C'est embarrassant pour tout le monde » estime une autre internaute. Toujours sur le réseau social, un utilisateur plaisante quant au fait que la statue donnera une étrange image de notre civilisation lorsque des archéologues la retrouveront dans 10 000 ans.




Une généreuse donation

Des habitants de la ville ont exprimé un fort mécontentement en pensant, au départ, que la statue avait été payée avec les impôts des contribuables. La municipalité de Sugar Land a rapidement communiqué sur le fait que cet hommage au selfie faisait partie d'une série de 10 statues « offertes par un généreux résident de la ville à la Sugar Land Legacy Foundation. »

Les statues de l'homme à la guitare et des ados au selfie ont coûté pas moins de 32 500 dollars, dont 10 000 rien que pour les installations. D'autres statues représentant une famille dans un parc n'ont pas fait de vagues. Et puis, si mettre en avant le selfie s'avère être pour certains une preuve de déclin culturel, d'autres visiteurs de Sugar Land sont ravis et ont déjà pris la pose devant cette sculpture controversée. On imagine que l'opération est globalement réussie pour la ville malgré un certain nombre de personnes mécontentes.

#Graduation day. But first, #letstakeaselfie #SugarLandTX #SLTX

Une photo publiée par Giovanni Cardona (@giovanni_cardona) le


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
Freebox Pop : la fibre, l'expérience TV et le répéteur Wi-Fi à l'honneur de la campagne d'affichage de la box
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
scroll top