Mark Zuckerberg à l'ONU : Internet est essentiel pour résoudre les problèmes mondiaux

28 septembre 2015 à 11h56
0
Présent le week-end dernier à l'ONU, Mark Zuckerberg a réitéré sa volonté de développer un accès universel à Internet d'ici à 2020. Le fondateur de Facebook y voit l'opportunité de construire « une communauté mondiale unie ».

L'accès universel à Internet pourrait-il guérir les maux du monde ? Mark Zuckerberg semble y croire. Le fondateur et PDG de Facebook était présent le week-end dernier à l'Organisation des Nations Unies, en compagnie d'autres célébrités du milieu des nouvelles technologies, notamment Bill Gates. Leur objectif : apporter un accès universel à Internet d'ici 2020.

« Si nous connectons les plus de quatre milliards de gens qui n'ont pas accès à Internet pour le moment, nous avons une opportunité historique de tirer le monde entier vers le haut dans les décennies à venir » a déclaré Zuckerberg dans une publication Facebook. De nombreuses personnalités ont cosigné sa déclaration, parmi lesquelles Bill et Melinda Gates, le chanteur Bono, le fondateur de Wikipédia Jimmy Wales, Richard Branson, Arianna Huffintgon, ou encore les acteurs George Takei et Charlize Theron.

« Un like n'arrêtera jamais une balle »

Lors d'un déjeuner privé avec des chefs d'entreprise, Mark Zuckerberg a pris la parole pour préciser son point de vue, rapporte Reuters : « Un Like ou une publication n'arrêteront jamais un tank ou une balle, mais en connectant les gens, nous avons une chance de construire une communauté mondiale unie, avec une compréhension commune » a-t-il expliqué. « C'est quelque chose de puissant. »

0320000008184024-photo-mark-zuckerberg-onu.jpg

Mark Zuckerberg a par ailleurs annoncé son intention de financer l'équipement des camps de réfugiés pour les connecter à Internet. « Cela permettra à ces réfugiés d'avoir un meilleur accès aux aides communautaires, et ils pourront aussi garder des liens avec leur famille et leurs proches. »

Des représentants de 193 pays membres de l'ONU se sont réunis dans le cadre du programme visant à éradiquer l'extrême pauvreté de la surface du globe, d'ici à 2030. Dix-sept objectifs de développement durable ont été fixés. Le site de l'initiative Connect the world affirme que « L'accès à Internet est essentiel pour accomplir les objectifs de l'humanité. » Les internautes sont invités à signer la déclaration commune à leur tour.

Internet.org change de nom

Si Mark Zuckerberg a rappelé ses objectifs à l'ONU, pendant de temps, Internet.org a subi des changements. Lancé en 2013 par Facebook, l'organisme, qui favorise justement le développement d'Internet à travers le monde, est critiqué depuis longtemps en raison d'une interprétation assez libre de la neutralité du Net. Le projet favoriserait en effet l'accès à certains sites et services partenaires, plutôt qu'au Web au global. Pour se recentrer, il a d'abord été renommé en Free Basics by Facebook avant de voir sa mission clarifiée : permettre l'accès gratuit à une quarantaine de services Web à travers le monde, à savoir Facebook et ses partenaires, comme Wikipédia, par exemple. Les services proposés seront chiffrés et sécurisés en HTTPS.

L'ambition de Facebook à travers ce projet reste la même : connecter un maximum de monde à Internet. L'un des nouveaux « chantiers » de l'organisme : l'Inde. « Une étude indique que sur dix personnes qui se connectent à Internet, une, en moyenne, parvient à se sortir de la pauvreté » écrit Zuckerberg.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

MagicEvent, ce français qui veut défier Airbnb sur les voyages d'affaires
Call of Duty Black Ops 3 : pas de campagne solo sur PS3 / Xbox 360
Le Lumia 950 XL dévoilé en images avant l'heure ?
Silent Circle présente son Blackphone 2
Drones, le marché français encore à 2 vitesses
Affaire Volkswagen : Bosch aurait fourni le logiciel pour
Microsoft : bientôt un casque VR concurrent de Google Cardboard ?
Aucune campagne solo présente sur Rainbow Six : Siege
YouTube payant : deux services pour 10 dollars ?
GoPro Hero+, une caméra à 200 dollars équipée du Wi-Fi
Haut de page