Mort du lion Cecil : le chasseur américain devient la cible d'Internet

01 juin 2018 à 15h36
0
Walter Palmer, un dentiste du Minnesota, est devenu en l'espace de quelques heures la personne la plus détestée d'Internet. La raison : ce chasseur de l'extrême a admis avoir tué Cecil, le lion le plus aimé du Zimbabwe.

En début de semaine, la mort de Cecil, un lion dont la crinière noire a fait la célébrité au Zimbabwe, était confirmée par les autorités du pays. L'animal avait été retrouvé décapité et dépecé 15 jours auparavant. Une annonce qui a entraîné un vent mondial de consternation puisqu'en plus d'être très aimé, l'animal vivait dans le parc Hwange où la chasse est pourtant interdite.

Mais l'histoire de la mort de Cecil ne s'arrête pas là : mardi, le journal britannique The Telegraph a levé le voile sur l'identité du chasseur responsable de cette disparition. Ce dernier, Walter Palmer, est un Américain, dentiste dans le Minnesota, et habitué à faire le tour du monde pour chasser à l'arc. Une fois l'identité du chasseur confirmée par les autorités du Zimbabwe mais également par lui-même, à travers un communiqué dans lequel il explique qu'il n'était pas au courant de l'identité de l'animal et de son statut de protégé du parc Hwange, la machine Internet s'est mise en branle.

0320000008124232-photo-le-lion-cecil.jpg

Conspué sur les réseaux sociaux

Walter Palmer n'a mis que quelques heures à devenir la personne la plus détestée d'Internet, voyant les réseaux sociaux se retourner contre lui, mais pas seulement. Outre la déferlante de messages d'anonymes et de célébrités postés sur Twitter, le dentiste a vu se multiplier les appels au boycott de son cabinet sur Facebook, à travers de nombreux groupes dont certains comptent plusieurs dizaines de milliers de personnes.

Malgré la fermeture de sa page Facebook officielle, le cabinet médical fait toujours l'objet de critiques et de menaces sur le réseau social, après la mise en place par les internautes d'une nouvelle page. Le compte Yelp du dentiste croule également sous les mauvaises notes et les commentaires tournent tous autour des trophées de chasse du dentiste. Le site du cabinet est quant à lui hors-ligne.

Internet, mine d'informations à double tranchant

Outre la grogne actuellement en cours sur les réseaux sociaux, on peut également noter la mise en place de plusieurs pétitions demandant l'extradition du dentiste vers le Zimbabwe. Si ces dernières ont fort peu de chance d'aboutir, elles ne font que souligner davantage la véritable « chasse à l'homme » actuellement en cours sur Internet, alors que Walter Palmer a été contraint de fermer au moins temporairement son cabinet médical pris d'assaut par les défenseurs de la cause animale.

Le dentiste est en effet confronté à des détracteurs au-delà du Web, puisque des informations personnelles le concernant ont pu être glanées sur la Toile pour trouver, notamment, l'adresse de son lieu de travail. De très nombreuses photos de lui posant avec ses « trophées » à travers le monde ont été récoltées par les internautes sur les blogs et forums de chasseurs, ne faisant qu'attiser la colère d'Internet. Une affaire qui n'est probablement pas terminée.


Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Corel accuse Microsoft d'avoir enfreint les propriétés de WordPerfect
La Cnil met en demeure 13 sites de rencontre
L'histoire des jeux vidéo de basket en 4 minutes !
Hack : une minute pour pirater un distributeur de la Brinks
Odin : une étonnante souris à projection laser
Obama : pas de pardon pour Edward Snowden
Numericable-SFR : les clients partent, les profits reviennent
Un simple MMS pourrait mettre à mal 95% des smartphones Android (maj)
Orange met à jour sa Livebox Play
Des scientifiques japonais expérimentent le laser le plus puissant jamais conçu
Haut de page