Un Américain vend 90 000 dollars des clichés Instagram sans l'accord des photographes

27 mai 2015 à 12h09
0
L'artiste controversé Richard Prince a récemment proposé une exposition de clichés issus d'Instagram. Bien qu'il ne puisse revendiquer la paternité d'aucun d'entre eux, il en a vendu plusieurs pour des dizaines de milliers de dollars.

Richard Prince, 65 ans, se revendique comme étant un artiste. Le plus clair de son travail consiste à reprendre des clichés déjà existants pour les retravailler et les exposer ensuite, dans l'optique de les vendre. L'Américain, très controversé, fait actuellement parler de lui pour avoir vendu pour de fortes sommes des photos récupérées sur Instagram, à l'insu des photographes légitimes.

C'est à New York fin 2014 que Prince a exposé une collection de clichés issus d'Instagram. Une série de photos de femmes imprimées sur des toiles de 120 x 165 cm, dont la seule modification se trouve être l'ajout d'un commentaire fictif de « l'artiste » sous le pseudonyme richardprince1234.

01F4000008051334-photo-richard-prince-art.jpg

90 000 dollars la photo

Richard Prince a mis en vente chaque reproduction au prix de 90 000 dollars, et certains ont trouvé preneur durant l'exposition. Sur Instagram, une jeune femme, Doe Deere, dont la photo a été vendue à son insu s'étonne grandement de la situation : « Mon portrait est actuellement exposé dans une galerie de New York. Oui, c'est juste une capture d'écran (pas une peinture) et ma publication originale. Non, je n'ai pas donné ma permission et malgré ça, le controversé artiste Richard Prince s'est quand même servi. Ça a déjà été vendu, 90 000 dollars lors du vernissage. » Doe Deere ajoute qu'elle ne compte pas porter plainte, bien qu'elle explique dans une autre publication que le travail du photographe a également été floué.

0258000008051330-photo-instagram-prince.jpg

Richard Prince n'en est pas à son premier coup d'essai et a déjà fait l'objet d'attaques en justice, accusé de vol ou de plagiat par des photographes. Le site Artnet critiquait il y a peu la démarche de l'artiste, cherchant à dénoncer l'imposture derrière l'exposition des clichés piochés sur Instagram.

En 2013, la justice américaine a cependant donné raison à Prince dans une affaire l'opposant au photographe français Patrick Cariou, dont il avait détourné certains clichés. Le jugement avait validé la notion de « fair use », permettant à un artiste de retravailler une œuvre pour en créer une nouvelle. A l'heure actuelle, il semble qu'aucun utilisateur d'Instagram dont l'une des photos a été exposée n'ait décidé de porter plainte contre Prince.

Télécharger Instagram pour Android.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top