Un cargo spatial russe chute vers la Terre, mais ne s'écrasera pas entier

29 avril 2015 à 14h52
0
Hors de contrôle, le cargo spatial russe Progress M-27M va probablement chuter en direction de la Terre ces prochains jours. Faut-il paniquer ? Pas vraiment : l'essentiel de cette structure inhabitée devrait se consumer dans l'atmosphère.

Chaque année, l'agence spatiale russe Roskosmos envoie plusieurs cargos spatiaux Progress vers la Station spatiale internationale pour la ravitailler en matériel scientifique et nourriture.

Si la démarche se déroule la plupart du temps sans encombre, ce n'est pas le cas pour Progress M-27M, le cargo envoyé dans l'espace le mardi 28 avril. Ce dernier a rencontré d'importantes complications peu après avoir atteint son orbite, obligeant Roskosmos à abandonner la perspective de l'arrimer à l'ISS, ce qui était prévu pour le jeudi 30 avril.

Le problème vient principalement de problèmes de communications : « Les données télémétriques ne sont pas transmises en intégralité » a expliqué un représentant de l'agence russe à l'AFP.

Résultat : un manque d'informations qui empêche de maîtriser le cargo avec précision. Ce dernier a rapidement commencé à tourner sur lui-même. « La dernière tentative de contrôle de la situation s'est soldée par un échec. » La vidéo ci-dessous permet de constater que Progress M-27M est littéralement « parti en vrille ».


Des retombées entre le 7 et le 11 mai

Mercredi aux environs de midi, l'agence Roskosmos a confirmé dans un communiqué que Progress M-27M a commencé à « chuter vers la Terre », mais la dégringolade sera longue : les retombées devraient avoir lieu sur Terre entre le 7 et le 11 mai, le temps pour le cargo de quitter l'orbite et de dériver avant d'entrer dans l'atmosphère.

Dans l'immédiat, impossible de prédire où tomberont les débris du cargo. Progress M27-M n'atteindra cependant pas le sol entier : il devrait se consumer en partie lors de son entrée dans l'atmosphère, ce qui signifie tout de même que des morceaux plus ou moins gros atteindront le sol. Roskosmos assure que cette chute va être suivie de très près et que les régions concernées par d'éventuels débris seront alertées dès que possible, mais il explique également que « la chute s'effectuera dans des conditions incontrôlables », à savoir que la trajectoire des débris ne peut être déviée.

De son côté, la NASA a indiqué qu'aucun équipement vital n'était contenu dans Progress M27-M et qu'un autre cargo de ravitaillement, américain cette fois - un Dragon de SpaceX - sera envoyé vers l'ISS durant le mois de juin. L'astronaute canadien Chris Hartfield a affirmé sur Twitter que la NASA et le NORAD allaient prêter main forte à l'agence russe pour suivre la chute du cargo.


03E8000008021240-photo-progress-m-27m.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Chrome : Google lance une extension pour lutter contre le phishing
GoPro fait un pas vers la réalité virtuelle en rachetant Kolor
Facebook : les réglementations européennes poseront des freins technologiques
TomTom Bandit : vos moments forts montés automatiquement
Build 2015 : .Net Core disponible en open source et Visual Studio code sur Mac et Linux
Samsung a beau décrocher encore dans le mobile, il reste le leader
Apple : vers un langage plus naturel pour le GPS
LG G4 : cuir, écran quantique et appareil photo amélioré
Yahoo planche sur le déverrouillage du smartphone avec l'oreille
Pourquoi le dernier album de Marilyn Manson utilise des CD noirs de PlayStation ?
Haut de page