Google veut lutter contre les spoilers sur les réseaux sociaux

10 avril 2015 à 12h41
0
Google a déposé un brevet sur un système destiné à filtrer les spoilers sur les réseaux sociaux, pour éviter de se faire gâcher la surprise à la lecture d'un livre ou lors du visionnage d'une série. Le géant du Web tiendrait-il la solution miracle contre cette énervante situation ?

La série Game of Thrones reprend dimanche aux Etats-Unis et lundi en France, sur OCS. Et le programme d'HBO, adapté d'une série de romans dont l'intrigue se fera bientôt doubler par celle de la série, fait partie de ceux qui cristallisent le plus le Web sur le sujet des spoilers.

Un spoiler correspond à une révélation faite sur une intrigue, qu'elle soit tirée d'un roman, d'un film, d'une série ou encore d'un jeu vidéo, alors que la personne à laquelle on la dévoile n'en a pas connaissance. Le verbe « to spoil » signifie d'ailleurs « gâcher », dans le sens où on ruine le suspense et le plaisir de la découverte. C'est une tendance que l'on retrouve sur les réseaux sociaux et contre laquelle Google souhaite visiblement lutter.

0244000007997742-photo-got-spoilers.jpg

Se connecter à Netflix pour se protéger

Parmi les suggestions du brevet, fraîchement déposé par Google, figure celle qui consiste à connecter le ou les comptes de l'internaute sur des services de VOD au système anti-spoilers, pour que ce dernier sache précisément où se trouve l'internaute dans le visionnage de films ou de séries. On peut imaginer le même procédé pour les livres électroniques ou les jeux vidéo.

07997740-photo-google-brevet-spoilers.jpg

Le reste de la démarche s'avère cependant très complexe, puisque le système imaginé par Google devrait alors être en mesure de bloquer, sur les réseaux sociaux, les informations trop en avance sur la progression de l'internaute. Le brevet explique que les spoilers seraient masqués et que l'internaute serait prévenu de la nature « à risque » du message, mais qu'il pourrait tout de même y accéder s'il le désirait.

A ce stade, difficile de savoir comment Google pourrait proposer un tel système, étant donné le flux d'informations à contrôler. La question de l'intégration aux réseaux sociaux est également importante. Rappelons tout de même qu'il existe déjà des applications et des extensions pour navigateurs destinées à aider les internautes à se protéger des spoilers, même si aucune de ces solutions n'est totalement satisfaisante.

A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le Chromebook Pixel de Google débarque en Europe
Ventes de PC : l'effet Windows XP s'atténue
Canon XC10 : une étonnante caméra 4K pour photographes
L'icône Corbeille de Windows 10 évolue encore
La série Les Simpson privée de DVD : un symbole de l'ère du tout numérique ?
Apple Watch : 2 semaines de précommandes mais déjà 2 mois d'attente
Internet au bureau : 50 minutes par jour sont consacrées au surf perso
Facebook nie espionner les internautes et corrige un bug
SSD 535 Series : le 16 nm arrive chez Intel
Mini Augmented Vision : des lunettes (presque) à rayons X pour la conduite
Haut de page