Livre électronique : le Kobo by Fnac disponible le 28 novembre (màj)

08 novembre 2011 à 11h38
0
La Fnac lance aujourd'hui les précommandes de sa nouvelle liseuse électronique, baptisée Kobo by Fnac. Un peu plus chère que le Kindle d'Amazon, elle est néanmoins tactile.

0000014004735008-photo-kobo-by-fnac.jpg

La Kobo by Fnac sera concrètement disponible le 28 novembre prochain, au prix de 129,90 euros : pour ce prix, l'utilisateur accèdera à un catalogue d'environ 80 000 titres français - deux fois plus qu'Amazon France à l'heure actuelle - et 2 millions de titres en anglais issus du catalogue du canadien Kobo, Indigo.

D'un poids de 185 grammes, cette liseuse, bien que tactile, adopte tout de même la technologie de l'encre numérique. Elle est capable de stocker jusqu'à 1 400 livres, dispose d'une connectique WiFi, et propose une autonomie d'un mois.

Avec cette nouvelle identité, la Fnac cherche à effacer l'échec du FnacBook et à se lancer dans la course d'un marché qui peine à trouver ses marques en France. On notera que les adhérents Fnac bénéficient d'une offre limitée dans le temps pour acquérir la Kobo by Fnac au prix de 99,90 euros, soit quelques centimes de plus que le Kindle d'Amazon. La guerre est déclarée.

Mise à jour du 08/11/2011 à 11 h 38 :

La Fnac a présenté sa nouvelle liseuse à la presse hier soir, l'occasion de tirer au clair quelques zones d'ombres.

Pour commencer le « Kobo by Fnac » est strictement identique au Kobo eReader Touch sur le plan matériel. On retrouve donc l'écran E-Ink Pearl de 6 pouces, 2 Go de mémoire interne, un emplacement microSD ou microSDHC, du Wi-Fi N et un port micro-USB. Le Kobo se démarque donc du Kindle par l'emplacement microSD mais aussi et surtout par l'interface tactile (procédé infrarouge), qui lui coûte malheureusement les boutons de changement de page fort pratiques. Ils affichent un gabarit quasiment identique.

Seul le micrologiciel de la nouvelle liseuse de la Fnac la différencie donc du Kobo original. On retrouvera en fait la même interface mais elle s'interfacera avec la plateforme de la Fnac, et requerra à ce titre un compte Fnac. Un compte Kobo ne fonctionnera pas, bien que tout le catalogue du canadien restera accessible. La Fnac a malgré tout conclu un partenariat avec le dictionnaire Le Robert pour définir et/ou traduire vers et depuis l'anglais les mots d'une simple sélection.

Les « Kobo by Fnac » n'attendent plus que la finalisation du micrologiciel pour être mis en vente, le 28 novembre donc. Notons enfin que les adhérents Fnac devront débourser 129,90 euros en caisse, mais qu'ils recevront 30 euros en chèque cadeau, à valoir sur un prochain achat.

Article initialement publié le 07/11/2011 à 9 h 12.

021C000004735010-photo-kobo-by-fnac.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
Ovnis : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top