Kindle : Amazon propose le prêt de livres numériques aux USA

Par
Le 03 novembre 2011
 0
00fa000004700116-photo-kindle-v4-main2.jpg
Amazon vient d'annoncer le lancement d'une bibliothèque virtuelle à destination des possesseurs de Kindle américains ayant souscrit à son programme Prime. Le cybermarchand continue ainsi son incursion dans le secteur du livre électronique en misant sur le prêt.

Les possesseurs américains de la liseuse électronique Kindle pouvaient déjà se prêter des livres les uns aux autres : ils peuvent désormais en emprunter à Amazon par le biais de la bibliothèque virtuelle du commerçant. Une proposition intéressante qui n'est cependant pas sans restriction, puisque le prêt est limité à un seul ouvrage par mois dans une liste définie de titres - comportant néanmoins des nouveautés - et réservé aux clients ayant adhéré au programme Amazon Prime, qui coûte 79 dollars par an et qui propose déjà de multiples services comme l'accès à un catalogue de films et séries en streaming.

Parmi les avantages, on compte la possibilité d'accéder gratuitement à des titres relativement récents classés dans le top 100 des meilleures ventes du New York Times, et sur l'absence de date d'échéance concernant le « rendu » de l'ouvrage numérique.

« Aucune autre boutique de livres électroniques ne propose aujourd'hui un tel service » insiste Amazon, qui explique avoir conclu des accords avec les éditeurs pour proposer des livres à la location, dans le but de démontrer la popularité croissante du livre électronique. « Dans certains cas, Amazon achète un titre à chaque fois qu'il est emprunté par un lecteur, sous les conditions courantes du commerce de gros » explique le site. Un nouveau pari et un nouvel investissement pour le commerçant, qui a présenté fin octobre un bilan financier nuancé pour le troisième trimestre de l'année.

Reste que cette nouveauté confirme la volonté d'Amazon d'investir davantage le marché du livre électronique. Les récentes allégations concernant la mise en place d'un service d'édition au sein de la firme de Jeff Bezos laisse entendre que cette démarche n'est pas encore terminée. Actuellement réservée au territoire américain, le prêt de livres sur Kindle n'est pour le moment pas annoncé sur d'autres territoires.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top