Canonical : le CD gratuit d'Ubuntu est mort

01 juin 2018 à 15h36
0
015E000004149192-photo-shipit-ferm.jpg
C'en est fini du programme ShipIt de Canonical. Il permettait d'obtenir gratuitement un CD d'installation d'Ubuntu, la distribution GNU / Linux de l'éditeur. Lancé en 2005, ce programme n'aurait plus d'intérêt selon Canonical, qui explique avoir déjà ralenti ShipIt depuis deux ans.

Pour Gerry Carr, responsable produit chez Canonical, « la technologie avance et tandis que nous cherchons de nouvelles façons de diffuser Ubuntu plus largement, un programme de distribution de CD, notamment de cette taille et de cette façon, a moins de sens. » C'est ce qu'il explique sur le blog officiel de Canonical. ShipIt permettait jusqu'à aujourd'hui de passer commande d'un CD gratuitement sur le site d'Ubuntu, et d'être livré sans frais dans le monde entier.

Le programme ne sera plus disponible à partir de la version 11.04 de la distribution, attendue pour la fin du mois (le 28 avril selon la feuille de route de Canonical). C'est ce que dit Gerry Carr dans son billet de blog, mais dans les faits, ShipIt est d'ores et déjà fermé. L'éditeur explique que son programme avait de toute manière été ralenti depuis deux ans. « Nous avons limité le nombre de CD par personne et le nombre de fois qu'une personne pouvait demander un CD. » Mais, si ShipIt ne sera plus disponible à partir d'Ubuntu 11.04, cela ne signifie pas qu'il ne sera plus possible d'avoir un CD.

En effet, il sera toujours possible de s'en procurer via les communautés locales d'Ubuntu (LoCo). Ubuntu compte leur distribuer des CD, et les laisser trouver la façon de les écouler de la manière la plus « créative » possible. Le magasin de Canonical permettra également de s'en procurer, mais en payant - au prix coûtant plus les frais de livraison. Enfin, Canonical souhaite également revoir son programme de distribution par le biais de vendeurs locaux. « Le volume de CD distribués par ce programme est assez bas, mais le poids administratif est étonnamment très lourd pour Canonical, » précise Gerry Carr.

Evidemment, Canonical précise qu'il n'est nul besoin d'obtenir sa « bénédiction officielle » pour copier et redistribuer librement des versions de sa distribution GNU / Linux. Ce qui justifie, selon Gerry Carr, la suppression annoncée de la liste de sites web redistributeurs sur le portail Ubuntu.com. Economies en vue chez Canonical, ou fin d'un système totalement obsolète ?
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Test de Mozilla Firefox 4.0 : de retour au top ?
Haut de page