Chromebook : une plainte contre Google et ses partenaires

08 juin 2011 à 11h52
0
00C8000004286526-photo-xi3-chromiumpc.jpg
Alors que Google s'apprête à lancer les premiers netbooks de ses partenaires embarquant le système Chrome OS, la firme de Mountain View se retrouve au milieu d'une affaire de violation de propriété intellectuelle.

Nous rapportions récemment que Xi3, filiale d'Isys Technologies, avait dévoilé son premier PC miniature embarquant le système open source Chromium et baptisé « ChromiumPC ». Cependant l'emploi de ce terme ne semble pas plaire à Google qui, le 11 mai dernier, a demandé à Isys Technologies de changer l'appellation de ses machines.

Dans sa plainte déposée auprès de la cour de l'Utah, Isys explique avoir utilisé la marque depuis 2009 et ajoute avoir reçu une approbation provisoire de la part des autorités compétentes pour l'obtention de celle-ci en juin 2010. Google aurait été mis au courant des intentions d'Isys le mois suivant.

00C8000004263194-photo-chromebook.jpg
Google aurait initialement déposé la marque « Speedbook » auprès du bureau d'enregistrement américain en août 2010 et se serait heurté à une personne tierce disposant déjà des droits d'utilisation. Puis, selon le magazine InformationWeek qui relate l'affaire, la firme de Mountain View se serait vue contrainte d'abandonner cette idée en choisissant deux mois plus tard la dénomination « Chromebook ». A deux reprises Google s'est alors opposé à la demande d'Isys Technologies en avançant des droits précédemment obtenus sur la marque « Chromium ». L'obtention du terme « ChromiumPC » a donc été repoussée pour Isys.

Isys estime que si Google a déposé des droits de propriété intellectuelle sur le terme « Chromium » en autorisant l'ensemble des développeurs open source à l'utiliser librement, aucune vérification n'a été effectuée sur le contenu, les fonctionnalités ou la stabilité du logiciel. Le plaignant affirme alors que Google n'a pas rempli son devoir en s'assurant que la marque était véritablement protégée. La société Isys ajoute également que Google a planifié sa demande afin de retarder l'obtention de la marque ChromiumPC jusqu'à la sortie officielle des Chromebook.

Isys demande le droit d'utiliser la marque « ChromiumPC » et, en pointant d'éventuelles confusions, souhaite que les produits d'appellation « ChromeBook » ou « ChromeBox » soient interdits à la vente. La plainte fait également mention d'Amazon, Best Buy, Acer et Samsung.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Une étude montre que les cyclistes
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Ecosia : le moteur de recherche plante désormais un arbre toutes les 0,8 s

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top