Chromebook : une plainte contre Google et ses partenaires

le 08 juin 2011
 0
00C8000004286526-photo-xi3-chromiumpc.jpg
Alors que Google s'apprête à lancer les premiers netbooks de ses partenaires embarquant le système Chrome OS, la firme de Mountain View se retrouve au milieu d'une affaire de violation de propriété intellectuelle.

Nous rapportions récemment que Xi3, filiale d'Isys Technologies, avait dévoilé son premier PC miniature embarquant le système open source Chromium et baptisé « ChromiumPC ». Cependant l'emploi de ce terme ne semble pas plaire à Google qui, le 11 mai dernier, a demandé à Isys Technologies de changer l'appellation de ses machines.

Dans sa plainte déposée auprès de la cour de l'Utah, Isys explique avoir utilisé la marque depuis 2009 et ajoute avoir reçu une approbation provisoire de la part des autorités compétentes pour l'obtention de celle-ci en juin 2010. Google aurait été mis au courant des intentions d'Isys le mois suivant.

00C8000004263194-photo-chromebook.jpg
Google aurait initialement déposé la marque « Speedbook » auprès du bureau d'enregistrement américain en août 2010 et se serait heurté à une personne tierce disposant déjà des droits d'utilisation. Puis, selon le magazine InformationWeek qui relate l'affaire, la firme de Mountain View se serait vue contrainte d'abandonner cette idée en choisissant deux mois plus tard la dénomination « Chromebook ». A deux reprises Google s'est alors opposé à la demande d'Isys Technologies en avançant des droits précédemment obtenus sur la marque « Chromium ». L'obtention du terme « ChromiumPC » a donc été repoussée pour Isys.

Isys estime que si Google a déposé des droits de propriété intellectuelle sur le terme « Chromium » en autorisant l'ensemble des développeurs open source à l'utiliser librement, aucune vérification n'a été effectuée sur le contenu, les fonctionnalités ou la stabilité du logiciel. Le plaignant affirme alors que Google n'a pas rempli son devoir en s'assurant que la marque était véritablement protégée. La société Isys ajoute également que Google a planifié sa demande afin de retarder l'obtention de la marque ChromiumPC jusqu'à la sortie officielle des Chromebook.

Isys demande le droit d'utiliser la marque « ChromiumPC » et, en pointant d'éventuelles confusions, souhaite que les produits d'appellation « ChromeBook » ou « ChromeBox » soient interdits à la vente. La plainte fait également mention d'Amazon, Best Buy, Acer et Samsung.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Dans son rapport 2018, l'ANSSI fait état d'une cybermenace plus forte que jamais en France
Un fossile de bébé Tyrannosaure en vente sur eBay, pour 2,95 millions de dollars
Test AKG Y500 : tout le son AKG dans un casque supra-aural élégant
Pourquoi YouTube a-t-il tant de mal à modérer ses contenus ? La CEO répond à la question
Grâce à ses IA, Microsoft veut aider à lutter contre le changement climatique
Tencent envisagerait de produire son propre smartphone gaming
Une étude démontre qu'il y a de l'eau sous la surface de la Lune... mais plus pour longtemps
Jour de la Terre : et si vous passiez au reconditionné ? Nos conseils pour faire le bon choix
On a joué à The Division 2 : Ubisoft parfait la formule et fait mouche
Comparatif 2019 : Quelle est la meilleure montre connectée ?
Avast déploie Aspen, un navigateur web sécurisé basé sur Chrome 73
Voiture électrique : Casino va installer des bornes recharge ultra-rapides dans ses magasins
Jour de la Terre : des images qui montrent la beauté de notre planète (mais aussi notre impact)
Technologies numériques : l'UE adopte un plan d'investissement à 9,2 milliards
Comparatif 2019 : Quel est le meilleur chargeur sans fil ?
scroll top