Chromebook : une plainte contre Google et ses partenaires

00C8000004286526-photo-xi3-chromiumpc.jpg
Alors que Google s'apprête à lancer les premiers netbooks de ses partenaires embarquant le système Chrome OS, la firme de Mountain View se retrouve au milieu d'une affaire de violation de propriété intellectuelle.

Nous rapportions récemment que Xi3, filiale d'Isys Technologies, avait dévoilé son premier PC miniature embarquant le système open source Chromium et baptisé « ChromiumPC ». Cependant l'emploi de ce terme ne semble pas plaire à Google qui, le 11 mai dernier, a demandé à Isys Technologies de changer l'appellation de ses machines.

Dans sa plainte déposée auprès de la cour de l'Utah, Isys explique avoir utilisé la marque depuis 2009 et ajoute avoir reçu une approbation provisoire de la part des autorités compétentes pour l'obtention de celle-ci en juin 2010. Google aurait été mis au courant des intentions d'Isys le mois suivant.

00C8000004263194-photo-chromebook.jpg
Google aurait initialement déposé la marque « Speedbook » auprès du bureau d'enregistrement américain en août 2010 et se serait heurté à une personne tierce disposant déjà des droits d'utilisation. Puis, selon le magazine InformationWeek qui relate l'affaire, la firme de Mountain View se serait vue contrainte d'abandonner cette idée en choisissant deux mois plus tard la dénomination « Chromebook ». A deux reprises Google s'est alors opposé à la demande d'Isys Technologies en avançant des droits précédemment obtenus sur la marque « Chromium ». L'obtention du terme « ChromiumPC » a donc été repoussée pour Isys.

Isys estime que si Google a déposé des droits de propriété intellectuelle sur le terme « Chromium » en autorisant l'ensemble des développeurs open source à l'utiliser librement, aucune vérification n'a été effectuée sur le contenu, les fonctionnalités ou la stabilité du logiciel. Le plaignant affirme alors que Google n'a pas rempli son devoir en s'assurant que la marque était véritablement protégée. La société Isys ajoute également que Google a planifié sa demande afin de retarder l'obtention de la marque ChromiumPC jusqu'à la sortie officielle des Chromebook.

Isys demande le droit d'utiliser la marque « ChromiumPC » et, en pointant d'éventuelles confusions, souhaite que les produits d'appellation « ChromeBook » ou « ChromeBox » soient interdits à la vente. La plainte fait également mention d'Amazon, Best Buy, Acer et Samsung.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

FLoC, de Google, le traçage sans cookies : cohortes et protection des utilisateurs, nos explications
Détruire un satellite : l'art de la dissuasion militaire en orbite
Test Xgimi Horizon Pro : un vidéoprojecteur 4K polyvalent offrant une belle image
Airbnb et néo-nomadisme : 24% des réservations sont maintenant de plus de 4 semaines
Android 12 : la nouvelle interface se dévoile avant la Google I/O
Ethereum : tour d'horizon et chiffres clés sur l'écosystème de la deuxième cryptomonnaie mondiale
L'Italie condamne Google à une amende de 102 millions d'euros pour abus de position dominante
Netflix, Disney+, Apple TV+ et Prime video : quelles sont les nouveautés de la SVoD en mai 2021 ?
Chute de prix sur les Apple AirPods Pro chez Amazon 🔥
La Nuit des temps : le mythe du traducteur universel automatique
Haut de page