Après réflexion, Linus revient à la tête de Linux

23 octobre 2018 à 12h15
0
08530198-photo-torvalds.jpg

À l'occasion de la sortie de la version 4.19 du noyau, Linus Torvalds revient à la tête de Linux. Un retour après une mise en retrait volontaire du fondateur de l'OS open source.

Il avait indiqué vouloir prendre du recul, il y a un peu plus d'un mois. Il est de retour. Linus Torvalds reprend les commandes de Linux, en même temps que sort la dernière version du système d'exploitation.

Un break d'un mois


Connu pour son caractère irascible, Linus Torvalds avait subi les critiques de la part de nombreux collaborateurs. Il avait alors indiqué avoir pris conscience des problèmes causés par son attitude et admis qu'il avait contribué à créer un « environnement non professionnel ». Reconnaissant manquer d'empathie, il s'était également excusé de ses « attaques impolies » par email et avait pris du recul.

Un mois plus tard, il reprend donc du service, comme l'a annoncé son remplaçant provisoire, Greg Kroah-Hartman, dans l'annonce de la sortie de la version 4.19 du noyau. Pour le moment, Torvalds ne s'est toutefois pas exprimé. Il est par conséquent encore trop tôt pour savoir s'il a effectivement effectué un travail sur lui-même et s'il est désormais capable d'être plus mesuré dans ses propos.

Une nouvelle version du kernel Linux


Au-delà du retour du fondateur de Linux, cette nouvelle version du noyau apporte son lot de corrections. Kroah-Hartman a indiqué qu'elle n'était pas la plus importante en nombre de commits, mais qu'elle était tout de même plus conséquente que les trois précédentes. Et il a justifié le retard de sa publication par la résolution de nombreux bugs ces dernières semaines.

Quoi qu'il en soit, cette version 4.19 du kernel devrait passer relativement inaperçue, face à l'annonce du retour du « dictateur bienveillant » de Linux.
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Steam ajoute un tag « LGBTQ+ » et ouvre un hub dédié à ces contenus
Netflix augmente ses tarifs en France dès aujourd'hui
Un outil destiné aux forces de l'ordre capable de déverrouiller quasiment tous les smartphones
Sommet européen des 20 et 21 juin : objectif zéro émission de gaz à effet de serre d'ici 2050 ?
Une pétition demande à Netflix de déprogrammer Good Omens... une série produite par Amazon
Bill Gates considère que
Le Raspberry Pi 4 est là : trois configurations jusqu'à 4 Go de RAM (et un kit desktop)
AMD : le Ryzen 7 3800X mettrait à mal les Core i9-9900K d'Intel sur GeekBench
Le Bitcoin continue sa course folle et dépasse les 10 000$
La mémoire informatique universelle pourrait révolutionner la consommation des data centers
scroll top