Après réflexion, Linus revient à la tête de Linux

23 octobre 2018 à 12h15
0
08530198-photo-torvalds.jpg

À l'occasion de la sortie de la version 4.19 du noyau, Linus Torvalds revient à la tête de Linux. Un retour après une mise en retrait volontaire du fondateur de l'OS open source.

Il avait indiqué vouloir prendre du recul, il y a un peu plus d'un mois. Il est de retour. Linus Torvalds reprend les commandes de Linux, en même temps que sort la dernière version du système d'exploitation.

Un break d'un mois

Connu pour son caractère irascible, Linus Torvalds avait subi les critiques de la part de nombreux collaborateurs. Il avait alors indiqué avoir pris conscience des problèmes causés par son attitude et admis qu'il avait contribué à créer un « environnement non professionnel ». Reconnaissant manquer d'empathie, il s'était également excusé de ses « attaques impolies » par email et avait pris du recul.

Un mois plus tard, il reprend donc du service, comme l'a annoncé son remplaçant provisoire, Greg Kroah-Hartman, dans l'annonce de la sortie de la version 4.19 du noyau. Pour le moment, Torvalds ne s'est toutefois pas exprimé. Il est par conséquent encore trop tôt pour savoir s'il a effectivement effectué un travail sur lui-même et s'il est désormais capable d'être plus mesuré dans ses propos.

Une nouvelle version du kernel Linux

Au-delà du retour du fondateur de Linux, cette nouvelle version du noyau apporte son lot de corrections. Kroah-Hartman a indiqué qu'elle n'était pas la plus importante en nombre de commits, mais qu'elle était tout de même plus conséquente que les trois précédentes. Et il a justifié le retard de sa publication par la résolution de nombreux bugs ces dernières semaines.

Quoi qu'il en soit, cette version 4.19 du kernel devrait passer relativement inaperçue, face à l'annonce du retour du « dictateur bienveillant » de Linux.
3
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
ITER : le premier élément du Tokamak est installé
scroll top