La ville de Münich abandonne Linux pour Windows

Alexandre PAULSON
27 novembre 2017 à 16h21
0
Après 14 ans d'expérience du logiciel libre, la Ville de Münich a décidé de revenir en territoire payant en planifiant la bascule vers Windows à l'horizon 2020. L'équipe dirigeante dénonce le manque de fiabilité de Linux, mais les opposants à cette décision y voient un choix guidé par d'autres intérêts...

La facture de la migration avoisinera les 50 millions d'euros.

Adieu manchot, bonjour fenêtre



Quand, en 2003, la Ville de Münich avait fait le choix de Linux pour ses installations informatiques, les défenseurs de l'open source y voyaient une grande victoire du logiciel libre sur les systèmes propriétaires : Linux s'imposait comme un grand, destiné à structurer bientôt de grandes administrations. Mais 14 ans plus tard, l'histoire connaît un violent retour de manivelle. La municipalité bavaroise vient de voter l'abandon de Linux pour migrer vers Windows 10 et la suite bureautique Office.

La Municipalité de Münich a fini par s'y résoudre après des années passées, dit-elle, à s'arracher les cheveux à cause d'une interminable série de dysfonctionnements : incompatibilité avec l'environnement informatique d'autres administrations, pilotes d'imprimantes défaillants, offre logiciels peu satisfaisante dans le domaine du service public, etc. Münich a fini par jeter l'éponge.

01F4000008599092-photo-tatouage-linux-mangeant-une-pomme-sur-une-fen-tre-windows.jpg


Microsoft, un choix objectif ?



Münich ne s'était d'ailleurs pas facilité l'existence en conservant Windows sur 10.000 postes sur 29.000, afin de pouvoir faire tourner certains logiciels inexistants sur Linux. A partir de 2020, cette difficile cohabitation ne sera plus qu'un mauvais souvenir : les 29.000 postes des agents de la Ville auront migré sur Windows 10. Un chantier coûteux, 49,3 millions d'euros, mais qui à terme s'avérera payant, veut croire l'actuel maire (SPD) de Münich Dieter Reiter.

Fallait-il pour autant choisir forcément Microsoft ? La question divise le staff technique de la Ville. Mais l'affaire prend également une tournure politique, les Verts reprochant à Dieter Reiter, outre le coût élevé de la migration, un choix technologique "dangereux" pour la sécurité informatique municipale de la Ville. Il faut dire que le maire de Münich a toujours eu un faible pour Microsoft : en 2013, l'homme s'est démené pour que le groupe de Redmond choisisse la capitale bavaroise pour y installer le siège de sa filiale allemande...

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top