Le lecteur Flash fait son retour sur Linux

06 septembre 2016 à 14h06
0
Adobe a finalement décidé de faire marche arrière et après quatre années d'inactivité, la société annonce une nouvelle version de son lecteur Flash sur Linux.

En 2012, la firme Adobe annonçait qu'après la version 11.2 de son lecteur Flash sur Linux, elle ne proposerait plus directement de nouvelles moutures et stopperait le support en 2017. Le lecteur reposait sur les interfaces de programmation NPAPI (Netscape Plugin). En revanche, Adobe avait signé un accord avec Google afin que le navigateur Chrome puisse toujours bénéficier du lecteur, mais en reposant sur les interfaces plus modernes PPAPI (Pepper Plugin).

Mais Adobe a changé d'avis et explique désormais sur son blog avoir publié en bêta une nouvelle version de Flash basée sur NPAPI. La société justifie cette décision en affirmant avoir renforcé la sécurité du plugin et mis ce dernier au même niveau que ceux présents sur Windows et OS X en version 23.


Sur Linux, Adobe n'entend plus abandonner le support de Flash l'année prochaine et explique vouloir développer conjointement son plugin en version NPAPI et PPAPI chacune présentant les mêmes nouveautés. Notons toutefois que pour l'heure il s'agit surtout de corriger des vulnérabilités. Le plugin ne prend pas en charge l'accélération matérielle des GPU pour les rendus en 3D, ni la protection des vidéos pour les services de VoD.

035C000008541142-photo-adobe-ban.jpg


Notons au passage que les plugins NPAPI sont désormais indisponibles au sein de Chrome et Mozilla entend abandonner leur intégration cette année également. D'autres applications nécessitant le plugin peuvent toutefois être encore compatibles.

Les utilisateurs intéressés retrouveront cette bêta en 32-bit ou 64-bit depuis cette page.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Il va pleuvoir des radars tourelles, avec 1 200 installations supplémentaires d'ici 2020
Traçage numérique : Emmanuel Macron officialise l'arrivée prochaine d'une application
Porn : Macron veut
Trop chers, pas assez autonomes, les véhicules électriques n'intéressent qu'un français sur dix
Radars tourelles : on les croyait indestructibles, ils ne résistent pourtant pas à la colère de citoyens
Amazon suspend provisoirement l'activité de ses centres de distribution français
De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Le nucléaire provoque-t-il moins de morts que le solaire ou l’éolien ?
Convention citoyenne pour le climat : les propositions phares retenues, et leur avenir
Émissions de CO2 : l'Assemblée nationale vote l'augmentation du malus à 20 000 euros
scroll top