Adobe et Google signent un accord pour Flash sur Linux

01 juin 2018 à 15h36
0
0073000003392150-photo-desinstaller-lecteur-flash-mac-logo-mikeklo.jpg
La société Adobe annonce vouloir arrêter la distribution directe de son plugin Flash pour les systèmes GNU/Linux et s'en remet à Google.

En juin 2011, l'éditeur Adobe expliquait que le plugin AIR, permettant de faire tourner des applications Internet riches, ne serait plus développé pour les distributions Linux. « Nous n'avons observé qu'un taux de 0,5% de téléchargement sur Linux », expliquait ainsi David McAllister, directeur du département Open Source et Standards.

Aujourd'hui la société annonce qu'après la version 11.2 de son lecteur Flash, elle ne proposera plus directement de nouvelles moutures pour Linux. C'est Google qui se chargera d'implementer ce dernier au sein de son navigateur via les interfaces de programmation de Pepper Plugin (PPAPI), lesquelles remplaceront les API de Netscape Plugin (NPAPI). Google proposera ainsi une version de Chrome accueillant le lecteur Flash sur Pepper un peu plus tard cette année. PPAPI permettrait d'implementer un plugin de manière uniforme quel que soit le navigateur ou le système d'exploitation.

Adobe continuera de déployer des mises à jour pour Flash durant cinq années après la publication de la version 11.2 sur les navigateurs embarquant le lecteur de manière traditionnelle via NPAPI. Notons que les systèmes Windows et OS X ne sont pas concernés.

Puisqu'à l'heure actuelle Chrome est le seul navigateur à embarquer les interfaces de Pepper, cela signifie que seuls les utilisateurs de ce dernier sont assurés de bénéficier des nouvelles fonctionnalités de Flash Player. Sur son wiki officiel la fondation Mozilla explique « ne pas être intéressé par Pepper ni ne travailler sur ce dernier pour l'instant ».
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Dell annonce des résultats inférieurs aux attentes
Apache se modernise et passe en version 2.4 pour ses 17 ans
Les logiciels de sécurisation de la Hadopi reviennent par la porte des Labs
Geekget Episode 27 : Les pantoufles chauffantes USB molletonnées !
Un document dévoile les principes de modération de Facebook
Thecus TopTower : des NAS professionnels à processeur Sandy Bridge
Twitter met à jour ses applications Android et iOS
ACTA : le traité passera devant la Cour de Justice de l'Union européenne
Microsoft : prochainement des communications vidéo sur le web ?
Intel Atom Rosepoint : du Wi-Fi entièrement intégré au CPU
Haut de page