Linux : Linus Torvalds répond à Miguel de Icaza

01 juin 2018 à 15h36
0
Suite aux propos récemment tenus par le fondateur de GNOME Miguel de Icaza, Linus Torvalds a décidé de réagir.

00AA000000092171-photo-linux-tux-logo-officiel.jpg
La semaine dernière, nous rapportions que Miguel de Icaza, fondateur de l'environnement de bureau GNOME et initiateur du projet Mono, était revenu sur l'évolution des distributions GNU/Linux. L'homme expliquait que les éditeurs ne se sont jamais mis d'accord sur l'implémentation des fonctionnalités, ni sur le rythme de développement jugé irresponsable puisqu'il casserait sans arrêt la compatibilité des logiciels. Finalement, ce serait les développeurs tiers qui en pâtiraient.

M. de Icaza, ajoutait que le fondement de cette évolution pouvait être observé directement dès les débuts du kernel publié par Linus Torvalds n'intégrant aucune compatibilité binaire avec les pilotes des périphériques. Sur le réseau Google+, M. Torvalds explique que M. de Icaza n'a finalement pas compris l'essence de Linux. « L'une des règles fondamentales du kernel est qu'il ne doit bloquer aucune interface extérieure ».

Miguel de Icaza regrettait que M. Torvalds n'ait pas eu une vision plus globale du marché contrairement à Apple et Microsoft qui ont su développer un écosystème d'applications. M. Torvalds assure au contraire que l'évolution de Linux a parfaitement suivi sa vision initiale. Les développements ont été pris en charge par des personnes extérieures et en fonction des besoins de chacun. En revanche : « c'est exactement le contraire de la mentalité "je sais tout" de GNOME », déclare-t-il en ajoutant : « ils vous obligent à avaler du Corbal/.NET que cela vous plaise ou non et si vous refusez alors cela signifie que vous être rétrogrades et ne supportez pas le changement ».

Face à ces propos, Miguel de Icaza rétorque qu'il ne souhaite pas associer ses propos à la communauté GNOME avec laquelle il ne travaille quasiment plus depuis cinq années. Il réaffirme qu'il est trop tard pour que Linux perce le marché des systèmes d'exploitation grand public même si Linux connait un grand succès sur le marché des serveurs et sur le mobile avec Android. En référence à Chrome OS il ajoute : « peut-être que Linux en tant que kernel d'un navigateur web sera très populaire, mais ce n'est pas ce que j'aurais voulu ».
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Sharp se rapproche de Foxconn
L'app store de Firefox OS se dévoile en images
Californie : la loi sur les voitures à pilotage automatique entre en vigueur
Valve se lancerait dans le hardware ?
Le Razer Blade nouvelle génération passe à Ivy Bridge
Legs de fichiers iTunes : Bruce Willis penserait à attaquer Apple (MàJ)
Lenovo : des acquisitions à venir pour soutenir sa croissance
Les GeForce GTX 660 et GTX 650 en approche ?
Windows Phone 8 : la sauvegarde automatique des SMS vers sa messagerie ?
Emplois : le gouvernement à la rencontre d'Alcatel-Lucent
Haut de page