Linux : le fondateur de GNOME lance un appel à la compatibilité

30 août 2012 à 15h34
0
Sur son blog personnel, Miguel de Icaza, fondateur du gestionnaire de bureau GNOME et fondateur du projet Mono, revient sur l'évolution des distributions GNU/Linux et explique que ces dernières n'ont aucun avenir face à la concurrence aujourd'hui.

00AF000000092171-photo-linux-tux-logo-officiel.jpg
Au-delà du débat « logiciel libre vs logiciel propriétaire », Miguel de Icaza estime que la communauté Linux peut tirer quelques leçons de la concurrence en ce qui concerne le rythme de développement et le maintient des technologies fondamentales assurant la compatibilité des applications.

Pour Miguel de Icaza, la communauté Linux n'a pas pris le bon chemin et doit faire face à des problèmes majeurs. Ceux-ci remonteraient aux origines du kernel développé par Linus Torvalds n'intégrant aucune compatibilité binaire avec les pilotes des périphériques. M. de Icaza explique que les développeurs de différentes distributions GNU/Linux ne se sont jamais mis d'accord sur les fondamentaux de leur système d'exploitation respectif avec parfois des implémentations différentes pour une même fonctionnalité. Alors que la communauté Linux est censée se réunir pour la cause du logiciel libre, les développeurs entretiendraient encore aujourd'hui des incompatibilités afin de garder une longueur d'avance sur la concurrence des autres distributions.

Parallèlement, l'évolution du développement est jugée trop rapide et instable. « Nous avons remplacé les modules fondamentaux du système d'exploitation par des chemins d'accès inefficaces. Nous avons introduit des couches de compatibilité qui n'étaient pas vraiment fonctionnelles ni maintenues », explique-t-il ainsi. Il en résulterait ainsi plusieurs dysfonctionnements avec des logiciels devenant inopérants quelques mois seulement après avoir été portés sur une distribution GNU/Linux. « En attendant vous pouvez toujours exécuter la version 2001 de Photoshop sur Windows 8 et de vieilles applications pour Mac sur Mountain Lion », affirme M. de Icaza. Et d'ajouter : « la prise en charge de Linux est devenu un fardeau pour les développeurs indépendants », et finalement la mise en oeuvre d'un App Store similaire à celui d'OS X est tout simplement impossible à réaliser sur Linux aujourd'hui.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
Selon Epic Games, la PS5 est
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
scroll top