XBMC 11.0 Eden : interface améliorée et Blu-ray à l'honneur

26 mars 2012 à 09h54
0
XBMC 11.0 nom de code « Eden » approche à grand pas, comme en témoigne la publication la veille de Noël d'une première version préliminaire, l'occasion de faire le point sur ce qu'elle nous réserve. Par rapport à la version 10.0 publiée un an plus tôt, cette mise à jour majeure du lecteur multimédia apporte une large panoplie d'améliorations et de nouveautés.

00F0000003857574-photo-logo-xbmc.jpg

Interface améliorée

« Eden » inaugure pour commencer une interface « Confluence » revisitée, offrant désormais une disposition horizontale plus adaptée aux extensions, ainsi qu'un nouveau navigateur combinant le mode bibliothèque et l'explorateur de fichiers. Les scrapers, chargés de prélever les métadonnées des films, des séries télévisées et des albums de musique sur Internet, ont à ce titre été améliorés.

Pour ceux n'utilisant pas une télécommande, la prise en charge de la souris et du tactile ont été améliorés, en particulier avec des barres de défilement enfin adaptées. L'infrastructure pour apparence personnalisée (skin) bénéficie également de nombreuses améliorations, comme la distinction entre le DTS-HD Master Audio et le DTS-HD High Resolution.

Blu-ray et décodage matériel à l'honneur

Mais c'est comme à l'accoutumée sous le capot que le plus grand nombre de changements a lieu. Pas de révolution cette fois mais des évolutions majeures sur le plan des formats pris en charge et du décodage matériel, dans la continuité de XBMC 10.0.

XBMC 11.0 fait tout particulièrement la part belle au Blu-ray. Il prend désormais en charge le catalogage et la lecture de copie de sauvegarde de Blu-ray, sous la forme de fichier ISO ou de structure BDMV, et non plus seulement de fichier M2TS. Les menus et les disques commerciaux chiffrés, en revanche, ne sont toujours pas de la partie.

Le décodage matériel de la vidéo fonctionne désormais avec les GPU AMD et les puces OMAP4 sous Linux, avec la puce Apple A4 sous iOS, et il a été amélioré pour toutes sortes de puces sous Mac OS et Windows.

Enfin, le logiciel peut maintenir servir de cible AirPlay pour la vidéo et la photo sur toutes les plateformes, et pour la musique sur Mac OS et Linux mais pas sur Windows.

Publication initiale le 27/12/2011 à 15 h 50



Mise à jour du 26/03/2012 à 9 h 54

La version finale de XBMC 11.00 nom de code « Eden » a été publiée samedi, trois mois après la beta et un an et trois mois après la version 10.0 « Dharma ».

Les nouveautés sont celles initialement prévues, ni plus ni moins, si ce n'est qu'« XBMCbuntu Live » remplace désormais XBMC Live. Comme son nom l'indique, la nouvelle version autonome du logiciel multimédia repose désormais sur une distribution Ubuntu. Au démarrage depuis un CD-Rom ou un support de stockage, c'est XBMC qui se lance, mais l'utilisateur peut accéder s'il le souhaite à l'environnement de bureau LXDE et accéder à Internet avec Chromium et son extension Flash, et même installer les applications de son choix avec le gestionnaire de paquet habituel.
00F0000004844280-photo-xbmc-11-0-eden.jpg
00F0000004844282-photo-xbmc-11-0-eden.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Google ne pénalise plus le classement de son navigateur au sein de son moteur
Logitech BCC950 ConferenceCam : l'alternative aux solutions de visioconférence dédiées
Microsoft participe à la traque du botnet Zeus
Vie privée : Apple renforce la sécurité de son App Store
Facebook, les employeurs et la vie privée : des sénateurs US réclament une enquête
Microsoft bloque les liens de Pirate Bay sur Windows Live Messenger
Le système Chrome OS bientôt porté sur ARM ?
Orange menace Free au nom de la qualité de service
Revue de Web : une semaine en 8-bits !
Revue de presse : le mini-ITX, l'avenir du PC pour joueur ?
Haut de page