Google Maps gère les itinéraires sur le réseau RATP (màj)

Google vient de mettre à jour son service Transit au sein de Maps, pour permettre aux internautes franciliens de gérer leur itinéraire dans les transports en commun par le biais de son système de cartographie. Une démarche rendue possible par l'ouverture des données de la RATP, mais s'avère encore limitée.

00C8000005359292-photo-logo-google-maps-pour-android.jpg
Déjà présent auparavant dans certaines villes de France dont Bordeaux et Perpignan, la fonction Transit de Google n'était pas proposée pour Paris et sa banlieue. La faute de la politique de la RATP qui, durant longtemps, a refusé de partager ses données avec les développeurs tiers. Néanmoins, le changement de direction du réseau en août dernier a permis la libération progressive de certaines informations en Open Data, à commencer par les différents plans des moyens de transport..

C'est ce type de données que Google utilise désormais dans Maps : les utilisateurs peuvent choisir « Transports en commun » dans les types d'itinéraires proposés pour aller d'un point à un autre dans la capitale française et en banlieue.

Néanmoins, le système n'est pas sans défaut : réalisé sans partenariat direct avec la RATP, le service ne prend pas en compte les éventuelles perturbations du réseau, comme le fait le site officiel de la régie autonome des transports parisiens. En l'absence d'informations en temps réel, Google Transit est donc moins fiable que le service de la RATP, malgré une visualisation plus dynamique. Par ailleurs, certains trajets s'avèrent fantaisistes : le service conseille par exemple de prendre la ligne 8 jusqu'à Maison Alfort, puis de longer à pied l'A8 pour se rendre à la station de RER de Joinville-le-Pont... un parcours fort peu logique !

01F4000005563937-photo-ratp-google-maps.jpg
4,7 km en 8 minutes, challenge accepted!

Google a donc encore du travail pour rendre cette nouvelle fonctionnalité indispensable : pour ce faire, il aura de toute évidence besoin du soutien de la RATP. A noter que cette nouveauté est également accessible via l'application Android de Google Maps.

Mise à jour : Google France nous a contacté suite à notre simulation hasardeuse. L'entreprise nous a expliqué que le service était, pour l'heure, principalement actif dans « Paris intra-muros », même si les trajets sur les lignes de métro vont jusqu'aux terminus de ces dernières. Néanmoins, après être sorti de Paris, il n'y a plus de correspondances de données en métro ou en bus. Quant aux stations des lignes de RER, elles sont pour l'instant listées et utilisables jusqu'aux frontières de Paris, et ne sont pas listées en banlieue.

Google assure qu'il s'agit là d'une « première étape » et que le service se développera « courant 2013 ».

Publication initiale : 28 novembre 2012, 13h03.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Téléchargement illégal : pas d’extradition pour le responsable de TVShack
Présentation vidéo du Galaxy S3 mini : Jelly Bean et processeur double coeur
Marché du GPU : Nvidia est en pleine forme
Samsung a violé des brevets d'Apple selon la justice néerlandaise
Amazon, subventionné par l'État, critiqué par les concurrents
Brevets : RIM perd une bataille face à Nokia
Insolite : Samsung dévoile les stress-tests de ses produits... avec un robot-fesses
Les start-up du Camping saison 3 ont terminé leur incubation
Rdio : fonction télécommande bidirectionnelle pour le service de musique (màj)
Liens Google : les éditeurs suisses et portugais rejoignent la fronde
Haut de page