Google Maps gère les itinéraires sur le réseau RATP (màj)

28 novembre 2012 à 17h11
0
Google vient de mettre à jour son service Transit au sein de Maps, pour permettre aux internautes franciliens de gérer leur itinéraire dans les transports en commun par le biais de son système de cartographie. Une démarche rendue possible par l'ouverture des données de la RATP, mais s'avère encore limitée.

00C8000005359292-photo-logo-google-maps-pour-android.jpg
Déjà présent auparavant dans certaines villes de France dont Bordeaux et Perpignan, la fonction Transit de Google n'était pas proposée pour Paris et sa banlieue. La faute de la politique de la RATP qui, durant longtemps, a refusé de partager ses données avec les développeurs tiers. Néanmoins, le changement de direction du réseau en août dernier a permis la libération progressive de certaines informations en Open Data, à commencer par les différents plans des moyens de transport..

C'est ce type de données que Google utilise désormais dans Maps : les utilisateurs peuvent choisir « Transports en commun » dans les types d'itinéraires proposés pour aller d'un point à un autre dans la capitale française et en banlieue.

Néanmoins, le système n'est pas sans défaut : réalisé sans partenariat direct avec la RATP, le service ne prend pas en compte les éventuelles perturbations du réseau, comme le fait le site officiel de la régie autonome des transports parisiens. En l'absence d'informations en temps réel, Google Transit est donc moins fiable que le service de la RATP, malgré une visualisation plus dynamique. Par ailleurs, certains trajets s'avèrent fantaisistes : le service conseille par exemple de prendre la ligne 8 jusqu'à Maison Alfort, puis de longer à pied l'A8 pour se rendre à la station de RER de Joinville-le-Pont... un parcours fort peu logique !

01F4000005563937-photo-ratp-google-maps.jpg
4,7 km en 8 minutes, challenge accepted!

Google a donc encore du travail pour rendre cette nouvelle fonctionnalité indispensable : pour ce faire, il aura de toute évidence besoin du soutien de la RATP. A noter que cette nouveauté est également accessible via l'application Android de Google Maps.

Mise à jour : Google France nous a contacté suite à notre simulation hasardeuse. L'entreprise nous a expliqué que le service était, pour l'heure, principalement actif dans « Paris intra-muros », même si les trajets sur les lignes de métro vont jusqu'aux terminus de ces dernières. Néanmoins, après être sorti de Paris, il n'y a plus de correspondances de données en métro ou en bus. Quant aux stations des lignes de RER, elles sont pour l'instant listées et utilisables jusqu'aux frontières de Paris, et ne sont pas listées en banlieue.

Google assure qu'il s'agit là d'une « première étape » et que le service se développera « courant 2013 ».

Publication initiale : 28 novembre 2012, 13h03.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top