Vu sur StreetView en train d'uriner, un français attaque Google (MàJ)

16 mars 2012 à 08h21
0
Un français vient d'attaquer Google et son service StreetView en référé pour atteinte à la vie privée et au droit à l'image. Cet habitant d'un village du Maine-et-Loire estime que la firme américaine ne l'a pas suffisamment flouté.

00FA000003124216-photo-street-view-par-google.jpg
Un français demande la somme de 10 000 euros ainsi que le retrait de l'image le concernant. Il accuse le service StreetView de le montrer en train d'uriner dans son propre jardin, l'image étant, à son sens, insuffisamment floutée. Selon l'AFP, son avocat estime que suite à la découverte de cette photographie, son client est « devenu la risée de son village ».

De son côté, Google a répondu que chaque internaute peut demander de flouter certaines silhouettes s'il le désire. Suite à plusieurs polémiques notamment en Allemagne, le service avait mis en place une démarche simple pour permettre aux habitants du pays de s'opposer à l'apparition de leur domicile dans Street View.

En avril dernier, Google avait également été condamné par le Tribunal administratif fédéral de Suisse à renforcer la protection de la vie privée des citoyens en s'assurant qu'aucun visage ni aucune plaque minéralogique ne soit reconnaissable. La firme avait donc été obligée à vérifier que ces données soient correctement floutées.

Le cas de cet habitant français entre donc dans la liste des griefs reprochés à StreetView. Il n'est toutefois pas certain que Google accepte de transiger et la firme pourrait, en cas de décision défavorable du juge des référés, faire appel de la décision.

Mise à jour

Le tribunal d'Angers vient de débouter le plaignant de sa demande portant sur une atteinte présumée à la vie privée et à l'image. Il devra également régler la somme de 1 200 euros à Google France au nom des frais de procédure engagés.

La justice a précisé que la plainte ne devait pas être dirigée contre Google France mais contre la société mère située aux Etats-Unis, éditrice du service Street View. C'est pourquoi le tribunal a décidé « la nullité de l'assignation pour avoir été délivrée à une personne morale distincte de celle concernée par la procédure, et par défaut de fondement juridique ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
scroll top