Street View : Google efface les données recueillies accidentellement en Grande-Bretagne

0
00C8000003124216-photo-street-view-par-google.jpg
Après avoir admis le mois dernier avoir récupéré bien plus que de informations relatives aux réseaux WiFi « accidentellement » avec ses voitures Street View, Google vient de consentir à effacer les données privées récoltées en Grande-Bretagne, a annoncé aujourd'hui le Commissaire à l'information du Royaume-Uni (ICO), Christopher Graham. « Je salue le fait que les données récupérées sur les réseaux WiFi puissent finalement être détruites » a-t-il commenté.

Le vice-président de Google Alan Eustace s'est également engagé à améliorer la formation de son personnel, en mettant en place des mesures visant à le sensibiliser sur le sujet de la protection des données personnelles, rapport le quotidien DailyMail. L'ICO procèdera à une vérification dans 9 mois pour s'assurer que les mesures sont bien appliquées.

Si cette nouvelle résonne comme une victoire pour les défenseurs de la vie privée de Grande-Bretagne, elle souligne également les réticences de Google à effacer les données récoltées « par accident » ces derniers mois. L'histoire ne dit pas si Google dispose encore de données privées récoltées dans d'autres pays, mais il y a fort à parier que les équivalents locaux de notre CNIL ne vont pas tarder à se pencher sur la question.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HP propulse ses imprimantes professionnelles dans le cloud
Google Instant Previews utilisé par des escrocs
Prise en mains de la Galaxy Tab en vidéo
Adobe Acrobat X  et son Reader sont disponibles au téléchargement
Juniper Networks rachète des technologies liées au stockage de vidéos
Taxe publicité : les professionnels sont inquiets
LaCinema Mini HD Bridge : LaCie se repose sur ses acquis (màj)
Foxconn : 7000 salariés manifestent
Apple propose un nouveau patch pour Safari
Twitter aurait refusé deux offres de rachat de Google, à 2,5 et 4 milliards de dollars
Haut de page