Bilan 2018 : Twitter perd des utilisateurs mensuels, mais dégage des gros bénéfices

09 février 2019 à 12h15
0
twitter pixabay.jpg

L'entreprise Twitter a publié ses résultats financiers du quatrième trimestre et de l'année 2018 : la rentabilité pointe le bout de son nez, mais le nombre d'utilisateurs subit une chute.

La plateforme à l'oiseau bleu prend son envol financier. En 2018, le réseau social Twitter a dégagé des bénéfices nets d'1,206 milliard de dollars, soit un bilan situé aux antipodes de l'année 2017, marquée par une perte de 108 millions de dollars.

Un nombre d'utilisateurs en baisse

Ces résultats positifs sont boostés par un quatrième trimestre lucratif : 909 millions de dollars de chiffres d'affaires, dont 255 millions de bénéfices nets.

Mais si les comptes du groupe semblent afficher un bien meilleur visage, son nombre d'utilisateurs mensuels actifs, lui, connaît une baisse : 321 millions pendant les trois derniers mois de 2018, soit neuf millions de moins qu'il y a un an, et cinq millions de moins par rapport au troisième trimestre 2018, peut-on lire sur son rapport publié cette semaine.
2
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top