Bilan 2018 : Twitter perd des utilisateurs mensuels, mais dégage des gros bénéfices

le 09 février 2019 à 12h15
0
twitter pixabay.jpg

L'entreprise Twitter a publié ses résultats financiers du quatrième trimestre et de l'année 2018 : la rentabilité pointe le bout de son nez, mais le nombre d'utilisateurs subit une chute.

La plateforme à l'oiseau bleu prend son envol financier. En 2018, le réseau social Twitter a dégagé des bénéfices nets d'1,206 milliard de dollars, soit un bilan situé aux antipodes de l'année 2017, marquée par une perte de 108 millions de dollars.

Un nombre d'utilisateurs en baisse


Ces résultats positifs sont boostés par un quatrième trimestre lucratif : 909 millions de dollars de chiffres d'affaires, dont 255 millions de bénéfices nets.

Mais si les comptes du groupe semblent afficher un bien meilleur visage, son nombre d'utilisateurs mensuels actifs, lui, connaît une baisse : 321 millions pendant les trois derniers mois de 2018, soit neuf millions de moins qu'il y a un an, et cinq millions de moins par rapport au troisième trimestre 2018, peut-on lire sur son rapport publié cette semaine.
Mots-clés : Twitter
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Test E-Road Urbancat 350 : que vaut cette trottinette électrique à moins de 200 euros ?
Le nouveau Mozilla Firefox 67 est là, et il est bien plus rapide !
Nintendo : Animal Crossing Pocket Camp et Fire Emblem Heroes bientôt interdits en Belgique
Google stockait des mots de passe en clair depuis... 2005
La néobanque Pixpay se prépare à lancer une offre destinée aux 10-18 ans
Cryptomonnaies : la Banque de France s'intéresse de près aux stablecoins
Audi : un nouveau Q5 55 TFSI e quattro... avec 40 km d'autonomie en
Microsoft détaille ses actions pour rendre le jeu sur Xbox Live plus fair play
L'avenir du stockage : des datacenters plus verts, ultra-rapides et économes en énergie
Les USA soutiendront les directives internationales sur l'éthique de l'IA
scroll top