Twitter se restructure, supprime 8 % des postes

Par
Le 14 octobre 2015
 0
Toujours en quête de rentabilité, Twitter pourrait se séparer d'une partie de ses effectifs.

Article mis à jour en bas de page : 336 emplois seront supprimés.

Twitter est-il déjà à la fin d'un cycle, obligé de licencier ? En mal de recrutement de nouveaux abonnés et à la peine sur son modèle économique, le réseau social est désavoué par ses actionnaires depuis le début 2015, où son titre a perdu 14 % en bourse. Pour se relever, l'américain a remis Jack Dorsey, son cofondateur, au poste de PDG la semaine dernière. Une nomination qui sera assortie d'une cure d'amincissement significative.

En un peu moins de deux ans, Twitter a doublé de taille pour dépasser les 4 000 collaborateurs - contre un peu plus de 10 000 pour Facebook. Parallèlement, ses dépenses ont quadruplé. Au deuxième trimestre 2015, l'entreprise a pourtant amélioré son chiffre d'affaires de 61 % sur un an, à 500 millions de dollars. Problème : la société n'est toujours pas à l'équilibre, et son déficit a même été creusé à près de 140 millions de dollars.

Selon Re/code, Twitter pourrait supprimer jusqu'à 50 % des effectifs, des ingénieurs notamment. Afin d'élargir l'audience de sa plateforme et espérer des retombées publicitaires, Twitter lançait la semaine dernière Moments, une sélection d'actualités censée faciliter l'accès aux tweets pour les non-initiés.

Mise à jour du 14/10/2015 :

Twitter a finalement annoncé la suppression de 8 % de ses effectifs, soit 336 postes. La société paiera entre 10 et 20 millions de dollars d'indemnités, rapporte Reuters. Ils seront accompagnés de coûts de restructuration de l'ordre de 15 millions. Ces charges seront enregistrées avant la fin de l'exercice fiscal en cours. Twitter annoncera ses résultats du troisième trimestre le 27 octobre.


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Twitter

scroll top