Publicité : Twitter introduit le ciblage des mots-clés

0
Twitter propose depuis mercredi aux annonceurs une nouvelle manière de cibler les publicités sur sa plateforme, à savoir, en se basant sur les mots présents dans les tweets. Les tweets publicitaires devraient être plus précis, mais pas plus nombreux.

00FA000005918722-photo-twitter-publicit.jpg
Jusque-là, Twitter n'utilisait le contenu des tweets « comme une donnée parmi d'autres » pour déterminer l'affichage des messages sponsorisés. Désormais, les mots présents dans les gazouillis des utilisateurs deviennent le facteur premier qui permet de cibler l'affichage publicitaire.

Disponible depuis mercredi « dans toutes les langues et tous les marchés sur lesquels les publicités Twitter sont prises en charge », ce nouveau système de ciblage publicitaire offre plus de précision aux annonceurs, qui peuvent optimiser leur campagne via des critères de géolocalisation, de langue, et donc de mots-clés. Si un utilisateur de Twitter écrit un message lié à l'un de ses groupes de musique préféré, il sera susceptible de voir s'afficher un tweet publicitaire annonçant un concert près de chez lui, par exemple.

La plateforme de microblogging se veut rassurante à l'égard de ses utilisateurs : ce changement dans le ciblage n'entrainera pas la multiplication des publicités. « Les utilisateurs pourront toujours rejeter les tweets promotionnels qu'ils ne jugeront pas pertinents » explique le service, qui estime que l'expérience sera même meilleure pour sa communauté. Et pour les annonceurs, sans aucun doute.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

La Cour des comptes liste les obstacles au déploiement de la fibre optique
Microsoft propose l'authentification à deux facteurs et la conseille à tous
Google garde le contrôle sur ses Google Glass, désactivables à distance
Twitter dévoile #music, son service de musique en ligne
LG veut commercialiser des écrans OLED incurvés dès cette année
Nokia travaillerait sur un rival du Galaxy Note II
Apple chute en bourse suite aux prévisions d'un sous-traitant
Les écrans flexibles de Samsung encore retardés
eBay progresse bien mais ses prévisions déçoivent le marché
La FFT évalue l'évasion fiscale massive des géants du Net
Haut de page