Twitter : des dizaines de comptes suspendus pour avoir... tweeté le mot "Memphis"

Hier, de nombreux utilisateurs de Twitter ont eu la désagréable surprise de voir leur compte temporairement suspendu par le réseau social. La raison de cette punition collective ? Ils auraient enfreint les règles de la plateforme, en écrivant simplement le mot « Memphis » dans un tweet. Un bug étrange, que l'entreprise a fini par corriger, en présentant ses excuses.

Décidément, on ne peut vraiment plus rien dire sur les réseaux sociaux. Dimanche 14 mars, des dizaines d'utilisateurs ont été sanctionnés par Twitter pour avoir employé un mot tout à fait anodin.

Celui dont on ne doit pas tweeter le prénom

Il suffisait en effet d'utiliser le mot « Memphis » dans un tweet pour s'attirer les foudres du réseau social. La plateforme répliquait alors automatiquement, via une suspension temporaire, généralement de 12 heures. Concrètement, elle envoyait un message à l'utilisateur, l'invitant à supprimer son tweet et lui indiquant avoir « limité temporairement certaines fonctionnalités » du compte (c'est-à-dire les tweets, retweets et « J'aime »), l'accusant d'avoir « enfreint les règles de Twitter ». Néanmoins, la sanction ne s'appliquait pas de façon totalement systématique, quelques comptes certifiés semblant passer entre les mailles du filet, à l'image de celui de beIN SPORTS .

En réaction, de nombreux plaisantins ont tenté de tendre un piège sur Twitter. L'idée était de faire écrire le mot défendu aux victimes du canular, pour que la plateforme les suspende à leur tour. Un moyen d'y parvenir était de demander : « Quel est le prénom du joueur de foot Depay ? » Et d'après les captures d'écran trouvées çà et là sur le réseau, beaucoup auraient mordu à l'hameçon…

D'autres ont, au contraire, trouvé la parade, par exemple en remplaçant le « i » par un « ì », ou en écrivant « MEMPHlS » en majuscules, en troquant le « I » majuscule pour un « L » minuscule. Ce qui n'a pas empêché certains de tout de même se faire avoir…

L'incident n'a pas manqué de faire sourire le compte Twitter anglais de l'Olympique Lyonnais, club où évolue Memphis Depay. Le community manager a ainsi interpelé l'entreprise américaine, en lui demandant s'il était possible de « parler de lui », en ajoutant une photo du joueur néerlandais.

Un bug du futur « Safety Mode » ?

Finalement, quelques heures plus tard, la situation est rentrée dans l'ordre. Le compte Twitter Support  a ainsi présenté les excuses de la société : « Un certain nombre de comptes ayant tweeté le mot "Memphis" ont été temporairement bloqués en raison d'un bug. Celui-ci a été corrigé et les comptes ont maintenant été rétablis. Nous sommes désolés de cet incident ».

Un mea-culpa bienvenu, mais qui n'éclaircit pas vraiment le mystère. Qu'est-ce qui a pu pousser les algorithmes de Twitter à bannir le mot « Memphis » ? Coïncidence ou non, cette anomalie est apparue quelques jours après une annonce de l'entreprise, qui expliquait notamment tester une nouvelle option, appelée « Safety Mode ». Une fonctionnalité qui permettrait de bloquer automatiquement les utilisateurs contrevenant aux règles d'utilisation du réseau social… Le filtre ne serait peut-être pas encore tout à fait au point.

Source : Hindustan Times

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
8
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

AMD : les spécifications des Radeon 6600 et 6000 XT ont fuité !
Revolut partenaire d’Elliptic pour proposer le retrait et le transfert de Bitcoin (BTC)
Call of Duty: Warzone : plus de 500 000 joueurs ont été bannis depuis le lancement du jeu
Google I/O 2021 : qu'attendre de la conférence de ce mardi 18 mai ?
Poco X3 Pro : chute de prix impressionnante sur l'excellent smartphone Xiaomi
Twitch annonce une baisse mondiale des prix sur les abonnements aux chaînes
Amazon attaque en justice les SMS d'arnaques transmis en son nom
Essai DS9 E-Tense 225 : la plus luxueuse des françaises, future star des ministères
Le gouvernement dévoile sa stratégie nationale pour le cloud avec un label de confiance
Si vous cherchez un VPN rapide, NordVPN affiche une réduction de 65%
Haut de page