Les profils de Google+ s'intègrent à Blogger

26 octobre 2011 à 08h42
0
006E000000446239-photo-logo-blogger-google.jpg
Google souhaite renforcer davantage la visibilité de son nouveau réseau communautaire Google+ et annonce l'intégration de Blogger.

Lancé il y a quatre mois, le réseau Google+ accueille déjà plus de 40 millions d'internautes et selon les derniers chiffres dévoilés par Médiamétrie / Nielsen Netratings, le service aurait même dépassé Twitter en accueillant 3,037 millions de visiteurs uniques sur le mois de septembre contre 2,984 millions pour la jeune pousse de Jack Dorsey.

Intégré au nouveau menu placé en haut de la quasi-totalité des sites de la société, Google+ s'invite désormais auprès des utilisateurs de la plateforme de publication Blogger. Il est effectivement désormais possible de remplacer son profil Blogger par celui de Google+. A terme, ce profil devrait donc devenir la carte de visite virtuelle proposée par Google autour de laquelle graviteront différents services. Google ajoute que les billets publiés sur les blogs de Blogger seront ensuite visibles auprès des contacts, non pas directement sur leur flux de Google+, mais dans les résultats du moteur de recherche.

La fonctionnalité est proposée en version d'évaluation. Pour relier votre profil Google+ à Blogger connectez-vous sur draft.blogger.com. Retrouvez davantage d'informations sur cette FAQ.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Pour ou contre : la Nintendo Switch Lite est-elle (vraiment) une bonne idée ?
scroll top