Google+ commence à authentifier les profils "célèbres"

22 août 2011 à 09h17
0
00FA000004419732-photo-google.jpg
A l'image d'autres réseaux sociaux comme Twitter, Google+ vient d'annoncer la mise en place d'un « badge » visant à « valider » la présence des « célébrités » sur le nouveau réseau social : une démarche logique qui s'inscrit dans la politique du site, visant à privilégier l'authentification transparente.

Google+ n'aime pas les pseudonymes, et c'est également le cas pour les éventuels usurpateurs d'identité : le réseau social de la firme de Moutain View vient d'annoncer la mise en place d'une procédure visant à authentifier les comptes des célébrités et autres acteurs majeurs du site apparaissant dans un grand nombre de cercles.

« De nombreuses célébrités et personnalités publiques se joignent à Google +, et si vous êtes comme moi, vous voulez être sûr que la personne que vous ajoutez à un cercle est vraiment celle qu'elle prétend être » explique la porte-parole de Google Wen-Yu Ai dans une vidéo d'annonce. Pour ce faire, la firme à mis en place un badge « verified name » à l'instar de ce qu'on trouve sur Twitter avec les comptes authentifiés : quand une personne s'inscrit sous le nom d'une célébrité ou affiche une forte présence dans les cercles des utilisateurs, Google lance des démarches pour déterminer sa véracité. La vidéo n'explique pas le détail de la démarche mais selon TechCrunch, qui cite CNN, Google demanderait une copie d'une pièce d'identité pour procéder à la validation.

Aujourd'hui les stars, demain M. Tout le monde

Wen-Yu Ai explique que la démarche se concentre aujourd'hui sur les célébrités et autres personnalités publiques, mais qu'elle devrait prochainement être étendue à l'ensemble des utilisateurs : tout un chacun pourra ainsi bénéficier d'un compte authentifié, au prix de quelques démarches « administratives ».
Après la volonté du réseau social de faire la guerre aux pseudonymes, c'est donc une nouvelle étape qui se profile : celle de la certification du compte. Si, a priori, cette démarche devrait rester à la discrétion des utilisateurs lambda, elle marque un peu plus la volonté de la firme de tordre le cou à l'anonymat.

Audrey Oeillet

Journaliste mais geekette avant tout, je m'intéresse aussi bien à la dernière tablette innovante qu'aux réseaux sociaux, aux offres mobiles, aux périphériques gamers ou encore aux livres électroniques...

Lire d'autres articles

Journaliste mais geekette avant tout, je m'intéresse aussi bien à la dernière tablette innovante qu'aux réseaux sociaux, aux offres mobiles, aux périphériques gamers ou encore aux livres électroniques, sans oublier les gadgets et autres actualités insolites liées à l'univers du hi-tech. Et comme il n'y a pas que les z'Internets dans la vie, j'aime aussi les jeux vidéo, les comics, la littérature SF, les séries télé et les chats. Et les poneys, évidemment.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page