France : Sony lancerait ses boîtiers Google TV en septembre

03 avril 2012 à 09h16
0
D'après Les Echos, Sony aurait planifié le lancement de deux boîtiers Google TV sur le marché français pour le mois de septembre. Outre YouTube, ils offriront l'accès au kiosque de téléchargement Google Play.

Le second essai sera-t-il le bon ? Alors que la première génération d'appareils Google TV n'a jamais fait son entrée dans l'Hexagone, Sony aurait l'intention de tenter sa chance avec la seconde mouture du système, notamment présentée lors du salon CES de Las Vegas. Selon Les Echos, le fabricant japonais prévoirait ainsi de lancer deux appareils Google TV sur le marché français d'ici le mois de septembre. Il ne s'agira toutefois pas de téléviseurs, mais de boîtiers passerelles, venant donc se brancher à l'écran du salon. Les deux modèles concernés sont vraisemblablement ceux qu'a présentés Sony à l'occasion du CES.

00C8000004865506-photo-sony-au-ces-2012.jpg
00C8000004865508-photo-sony-au-ces-2012.jpg

Le premier, baptisé « NSZ-GS7 », se présente comme un simple boîtier connecté (sur le principe du Logitech Revue donc), tandis que le second, « NSZ-GP9 », reprend les fonctions connectées du premier en leur ajoutant un lecteur Blu-ray. Tous deux viendront vraisemblablement équipés d'une nouvelle télécommande double face, présentant un clavier complet d'un côté, et les fonctions TV traditionnelles ainsi qu'un pavé tactile de l'autre. Les prix s'échelonneraient de 200 à 300 euros.

00C8000004865512-photo-sony-au-ces-2012.jpg
00C8000004865510-photo-sony-au-ces-2012.jpg

« Nous aurons, dès le démarrage, entre 120 et 200 applications, disponibles au niveau mondial » promet aux Echos Stéphane Labrousse, directeur marketing de Sony France. Ces boîtiers Google TV (ou Google Box) sont en effet dotés d'un système d'exploitation dérivé d'Android qui offre pour mémoire, outre un accès au Net et à des services comme YouTube, un kiosque de téléchargement, déclinaison TV du Google Play en vigueur dans l'univers de la mobilité. Sony devrait par ailleurs y intégrer ses propres offres de contenu (vidéo à la demande ou musique), et tenter d'y répliquer certains des partenariats négociés autour de ses TV connectées, à l'image de celui qui a trait à la télévision de rattrapage de M6.

Reste à voir quels peuvent être les fruits d'un tel lancement, sur un marché français où les boîtiers autonomes de ce type doivent affronter la concurrence des box opérateurs, en plus de celle que représentent les consoles de jeu et les TV disposant de leur propre environnement applicatif.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

La Poste Mobile : nouvelle gamme et service de prêt
Identification des abonnés fixe et mobile : l'Etat détaille la facture
Virgin Mobile lance de nouveaux forfaits et une offre quadruple-play à moins de 30 euros
Pioneer : une paire de haut-parleurs bass reflex autonomes
Canon EOS 60Da : enfin la relève pour l'astrophotographie
Dell annonce l'acquisition de Wyse Technology
Ex-PDG d'Acer, Gianfranco Lanci prend la tête de Lenovo Europe
ADSL : le sénateur Maurey accuse Orange de
Sosh : SMS inclus depuis l'Europe et les DOM pour le forfait 24/7
Expedia attaque Google pour concurrence déloyale
Haut de page