Noto : une nouvelle police de Google pour 800 langues

0
Google a publié en open source une nouvelle police de caractères, laquelle se veut être particulièrement exhaustive avec une prise en charge de 800 langues et de 110 000 caractères.

Avec Noto, Google souhaite mettre un terme aux erreurs d'affichage de caractères non compatibles sur certains systèmes et apparaissant sous la forme d'un carré vide. Sur son blog dédié aux développeurs, Google explique que « le but était de prendre en charge toutes les langues », même les anciens dialectes ou celles n'étant plus activement utilisées aujourd'hui.

Pour la réalisation de ce projet, initié il y a 5 ans, Google s'est allié à Monotype et à Adobe et la société explique que la police sera mise à jour au fur et à mesure que de nouveaux caractères feront leur apparition au sein de Unicode, par exemple comme l'introduction des émoticônes.

Noto est développée en open source et peut être utilisée au sein de n'importe quel projet. Côté design, la police est volontairement simple pour perdurer dans le temps.

02BC000008567170-photo-google-font-noto.jpg


Parmi les variantes classiques la police sera donc en mesure d'afficher des dialectes spécifiques, par exemple indiens ou africains ou encore des hiéroglyphes. Pour télécharger Noto rendez-vous sur cette page.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Snapchat prévoirait d’entrer en bourse avec une valorisation de 25 milliards de dollars
Sexe, drogue et armes en vente sur Facebook
LinkedIn vous permet d'être courtisé par des chasseurs de tête
Apps iOS et Android, les bons plans et promos du 7 octobre
Synology : les nouveautés du DSM 6.1
Windows 10 Mobile : WhatsApp intègre la sauvegarde sur OneDrive
Samsung : les ventes n'explosent pas, elles
BlackBerry 10 sera proposé sous forme de licence à des partenaires
Bouygues Telecom teste une box 4G illimitée pour les non fibrés
Verizon voudrait payer 1 milliard de moins à cause des fuites de Yahoo
Haut de page