Inbox Smart Reply : quand Google répond aux mails à votre place

le 04 novembre 2015 à 18h48
0
Avec Smart Reply, la messagerie Inbox de Google se propose ni plus ni moins de répondre aux mails à la place de l'internaute. Une démarche qui passe par l'analyse du contenu.

Une boite mail qui répond automatiquement aux messages en fonction de la teneur du contenu : c'est la nouvelle proposition de Google au sein de sa messagerie Inbox, évolution de Gmail. Baptisée Smart Reply, la fonctionnalité, dévoilée sur le blog de l'entreprise, est destinée à alléger la démarche de réponse de l'utilisateur, dans certains cas seulement.

Car Smart Reply n'a pas pour ambition de remplacer le contact humain en générant des réponses à tout. La fonction se destine avant tout à la création de réponses courtes, selon des besoins clairement identifiés dans les mails précédents. En analysant le mail d'un correspondant, le service est capable, dans certains cas, de deviner la réponse attendue. Des propositions sont alors formulées pour l'internaute, qui peut ou non les valider. Si la réponse générée lui convient, il n'a plus qu'à cliquer pour envoyer. Pour les messages plus longs, la fonctionnalité est également capable de fournir des bribes de phrases contextualisées, conçues pour coller au langage naturel.

Le système est, bien évidemment, évolutif, et Smart Reply est capable d'apprendre des besoins et demande de l'utilisateur, pour affiner la pertinence de ses recommandations au fil du temps. Le déploiement de la fonctionnalité est progressif aussi bien sur la version Web du site que sur les applications, mais seule la langue anglaise est, dans l'immédiat, prise en charge.

08234484-photo-inbox-smart-reply.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés : Services Google
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Suite aux protestations meurtrières, l’Indonésie ralentit Facebook, Whatsapp et Instagram
Ouya : la console stoppée pour de bon le 25 juin
Free va supprimer une partie de son offre mobile
Alpha Two : des infos dévoilées sur le taxi volant autonome d'Airbus
Jeff Bezos refuse de répondre à la lettre publique pour le climat de ses employés
L'éditeur de Firewatch lance Playdate, sa console de jeux indé de poche
La dégringolade continue : Panasonic aussi lâche Huawei
Atari : voici le joystick et la manette de la console néo-rétro Atari VCS
HP Omen lance sa gamme de périphériques gaming
Epic Games bloque les comptes d'utilisateurs ayant acheté trop de jeux pendant les soldes
scroll top