Inbox Smart Reply : quand Google répond aux mails à votre place

04 novembre 2015 à 18h48
0
Avec Smart Reply, la messagerie Inbox de Google se propose ni plus ni moins de répondre aux mails à la place de l'internaute. Une démarche qui passe par l'analyse du contenu.

Une boite mail qui répond automatiquement aux messages en fonction de la teneur du contenu : c'est la nouvelle proposition de Google au sein de sa messagerie Inbox, évolution de Gmail. Baptisée Smart Reply, la fonctionnalité, dévoilée sur le blog de l'entreprise, est destinée à alléger la démarche de réponse de l'utilisateur, dans certains cas seulement.

Car Smart Reply n'a pas pour ambition de remplacer le contact humain en générant des réponses à tout. La fonction se destine avant tout à la création de réponses courtes, selon des besoins clairement identifiés dans les mails précédents. En analysant le mail d'un correspondant, le service est capable, dans certains cas, de deviner la réponse attendue. Des propositions sont alors formulées pour l'internaute, qui peut ou non les valider. Si la réponse générée lui convient, il n'a plus qu'à cliquer pour envoyer. Pour les messages plus longs, la fonctionnalité est également capable de fournir des bribes de phrases contextualisées, conçues pour coller au langage naturel.

Le système est, bien évidemment, évolutif, et Smart Reply est capable d'apprendre des besoins et demande de l'utilisateur, pour affiner la pertinence de ses recommandations au fil du temps. Le déploiement de la fonctionnalité est progressif aussi bien sur la version Web du site que sur les applications, mais seule la langue anglaise est, dans l'immédiat, prise en charge.

08234484-photo-inbox-smart-reply.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
L'adoption de Firefox en chute de 85%
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
Annoncée lors du Battery Day, la Tesla Model S Plaid aura jusqu'à 840 km d'autonomie
RTX 3090 : NVIDIA calme les ardeurs des joueurs avant la sortie cet après-midi
Beyond Good & Evil 2 : une enquête lève le voile sur un développement chaotique
scroll top