Chrome : Google pourrait automatiser l'activation de la navigation privée

16 janvier 2015 à 11h37
0
Google veut faciliter au maximum le surf sur internet et vient de proposer un mécanisme pour repenser la gestion de la navigation privée.
00AF000007325171-photo-le-logo-google.jpg

Google souhaite se substituer de plus en plus à l'internaute en contrôlant directement le comportement du navigateur. Dernièrement, c'est le mode de navigation privée qui a fait l'objet d'une étude avec l'obtention d'un nouveau brevet. Concrètement, le document en question décrit un mécanisme capable d'activer ou non le dispositif de protection en fonction du contenu de la page consultée par l'internaute.

Google informe que le dispositif passe au crible l'historique de navigation, les images, les vidéos, ou encore le texte pour déterminer si la protection doit être activée ou non. En théorie, l'internaute n'aurait plus à s'en soucier. En pratique, on pourrait s'interroger sur l'efficacité du mécanisme puisque les internautes n'activent pas tous la navigation privée pour un type de site internet en particulier (site bancaire, site professionnel, site pornographique, site de warez...).

L'on pourrait également se demander si Google, dont le modèle économique repose en majorité sur la publicité en ligne, modifiera ce mécanisme. À l'heure actuelle, la société explique : « si vous utilisez Chrome en mode navigation privée ou en mode Invité, les cookies ne sont pas transmis aux sites que vous consultez. ». Mais dans ce nouveau dispositif, l'activation du mode de protection n'est activé qu'après avoir saisi l'URL : Google serait donc en mesure de retourner de la publicité ciblée à l'utilisateur en fonction de son historique de navigation, même privée.

Toutefois, si ce dispositif est amené à s'inviter au sein de Chrome, la société procédera probablement à des tests et détaillera son fonctionnement.

Précédemment, Google avait annoncé que son navigateur pourrait lui-même prendre en charge la gestion des mots de passe, une fonctionnalité premièrement testée au sein de Chrome au mois de septembre. C'est l'application elle-même qui génère un mot de passe jugé sécurisé pour le stocker au sein d'un serveur de Google, sans que l'internaute n'ait à le retenir. Un mécanisme pratique... à condition d'utiliser uniquement Chrome.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Cyberpunk 2077 : malgré les promesses de CD Projekt, le studio passe en mode crunch
L'énergie nucléaire continue de perdre du terrain face au solaire et à l'éolien
Orange : un forfait 5G avec data illimitée pour 80 euros par mois pourrait être bientôt lancé
Un ancien cadre dévoile la stratégie de Facebook pour être aussi addictif que le tabac
Fortement attendue, l'application britannique de traçage de la COVID massivement téléchargée
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
Enchères 5G : Orange montre ses muscles, Free Mobile en retrait, le bilan de ce jour 1
PlayStation 5 : le gameplay de Demon's Souls montré par Sony ne tournait pas en 4K
Epic vs Apple : la juge trouve la stratégie d'Epic
scroll top