Yahoo et Google, unis au nom de la messagerie électronique sécurisée

08 août 2014 à 10h25
0
Yahoo vient d'annoncer un rapprochement avec Google dans l'optique de chiffrer totalement les échanges de courriels entre les messageries des deux plateformes. Une élévation de la sécurité de la vie privée motivée par les révélations autour de Prism.

00FA000001590094-photo-google-yahoo-logos.jpg
Il y a un an, l'Internet mondial tremblait face aux révélations du programme Prism par Edward Snowden. Depuis, de nombreuses entreprises du secteur se sont lancées dans le chiffrement de leurs plateformes. Parmi elles, Google et Yahoo, qui ont notamment sécurisé leurs messageries électroniques en HTTPS. Dans les deux cas, le chiffrement est garanti lors d'échanges entre utilisateurs de la même plateforme - deux utilisateurs de Gmail qui s'envoient des courriels voient leurs communications chiffrées. Mais, d'un service à l'autre, l'échange continue de se faire en clair, pour la simple raison que les plateformes n'utilisent pas forcément le même protocole de chiffrement et qu'il est ainsi impossible de déchiffrer à l'arrivée un message issu d'une autre messagerie.

Pour pallier le problème entre leurs deux services, Yahoo et Google ont annoncé, jeudi 7 août, avoir accordé leurs violons : dans le courant de l'année 2015, les deux entreprises utiliseront le même système de chiffrement, basé sur Pretty Good Privacy (PGP). Google travaille sur le sujet depuis plusieurs mois, et vient donc d'être rejoint par l'un de ses concurrents les plus importants, pour le bien de leurs utilisateurs.

A terme, les membres des deux plateformes pourront s'envoyer des mails chiffrés de bout-en-bout par l'intermédiaire de PGP : le système repose sur la création de deux clés de chiffrement pour chaque utilisateur, l'une publique, l'autre privée. La clé publique est distribuée pour chiffrer et la clé privée, gardée secrète, décode les chiffrements effectués. Ainsi, l'utilisateur A envoie un courriel à l'utilisateur B : le message de A est chiffré à l'aide de la clé publique de B. B peut ensuite déchiffrer le message à l'aide de sa clé privée. Une méthode longue et complexe à casser, mais dont la mise en place a nécessité un grand travail de simplification de la part de Google.

Les deux entreprises espèrent désormais que leur collaboration ne sera qu'un début : l'objectif est de motiver d'autres entreprises à adopter le même protocole, pour permettre le chiffrement d'un maximum de courriels circulant sur la Toile, et ce de manière automatique et transparente pour tous les internautes. Une démarche qui pourrait prendre un certain temps, mais qui semble être en bonne voie.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top