Traduction : Google met les internautes à contribution pour améliorer son service

29 juillet 2014 à 15h04
0
Google vient de lancer Translate Community, une plateforme complémentaire à son service de traduction qui permet aux internautes de le perfectionner.

Google Traduction est un service qui peut s'avérer utile pour comprendre, dans les grandes lignes, un document dans une langue étrangère. Mais certaines expressions ou tournures de phrases sont difficiles à cerner pour l'algorithme de traduction aussi perfectionné soit-il. Google propose donc aux internautes de participer au perfectionnement de sa plateforme.

01F4000007532717-photo-google-trad-community.jpg

L'entreprise a ainsi mis en place Translate Community, un nouveau programme basé sur le collaboratif. N'importe qui peut participer à l'initiative, à condition de parler une autre langue en plus de sa langue maternelle, pour pouvoir valider ou non des traductions proposées par le service. Il est également possible de proposer des traductions dans une langue étrangère, jusqu'à 5 langues. Google se charge ensuite de recouper les différentes informations générées par la communauté, dans l'optique de perfectionner son service de traduction.

01F4000007532719-photo-google-traduction-community.jpg

Mais ce n'est pas tout, car l'entreprise espère pouvoir enrichir son offre de nouvelles langues, dont la base des traductions aura été fondée par la communauté. Ainsi, on trouve dans le choix des langues des dialectes qui ne sont pas encore pris en charge par Google Traduction, comme le Cherokee ou le Ouzbek. Une initiative à saluer et à encourager.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
scroll top