Google Stars : l'organisation des favoris bientôt revue par Google ?

06 mai 2014 à 13h15
0
Google planche actuellement sur Stars, un nouveau service dédié aux favoris. Une vidéo interne dévoilée avant l'heure permet de se faire une idée du projet.

Google Stars cherche à donner un nouveau souffle aux favoris, ces liens enregistrés qui permettent de retourner sur les pages Web plus tard. Dans une vidéo qui présente la version du service actuellement testée par les employés de Google, on découvre une nouvelle organisation sous forme de dossiers et de filtres.


Le service devrait proposer un système d'organisation automatique, la possibilité d'utiliser le glisser-déposer pour stocker ses favoris, ou encore une fonction permettant de les partager avec ses amis. Enfin, Google Stars semble capable de détecter les liens à risque ainsi que les liens morts, pour tenir à jour et sécuriser les favoris.

A priori, Google Stars devrait être prochainement proposé au sein de Chrome, mais on peut s'attendre à voir cette fonctionnalité également intégrée à Android par la suite, ainsi qu'à d'autres services de l'entreprise comme YouTube ou Google Maps. Une telle nouveauté permettrait aux internautes de mieux organiser leurs favoris, mais également à Google d'en apprendre encore plus sur les habitudes de ses membres...

01F4000007342628-photo-google-stars.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
scroll top